LA GUERRE CIVILE SYRIENNE DU POINT DE VUE DE L'ASL


"Du bon journalisme, aux côtés d'une population qui se bat. Du journalisme partial, engagé (mais peut-il ne pas l'être en pareil contexte?), mais hautement précieux et courageux car il a le grand mérite d'aller chercher une vérité aux confins de la vie et de la mort : à la différence de beaucoup de commentateurs, Pierre Piccinin da Prata est au front, sous les balles, sous les roquettes."

"Mieux que les reportages télévisés censurés ou les films de guerre théâtraux, le témoignage de Pierre Piccinin da Prata, dans la meilleure tradition des reporters de guerre, laisse transparaître l'ambiance réelle des conflits : la vraie couleur du sang, les vraies odeurs, les cris à l'hôpital Tarik al-Bab..."

"Ce qui compte ce sont les faits précis qui nous sont livrés, avec un luxe de détail et une clarté du style qui permet par exemple de comprendre la radicalisation religieuse et politique de la rébellion à mesure que le conflit s'enlise."

Frédéric DELORCA
Parutions.com - Histoire et sciences sociales (Temps présent), février 2013


L'auteur du compte rendu : Juriste, essayiste, docteur en sociologie, Frédéric Delorca a dirigé, aux Éditions Le Temps des Cerises, Atlas alternatif : le monde à l'heure de la globalisation impériale (2006) et publié récemment Abkhazie, à la découverte d'une "République" de survivants (Éditions du Cygne, 2010).

www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=4&srid=84...