Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire | Translate this page in English übersetzen in Deutsch Traducir esta página en español Traduci questa pagina in italiano Translate this page in Arabic
59920 livres | 26364 articles | 49877 ebooks | 36155 auteurs | 1242 collections | 2419 revues | 1875 vidéos | 2449 personnes en ligne
Retour accueil - Editions L'Harmattan

Agenda

détail de l'événement
Colloque 22/10/2019 De 9h00 à 12h30
Alfred Salinas, colloque international sur la mémoire de l'exil espagnol en Algérie

Algérie

Retrouvez Alfred Salinas en conférence à Oran dans le sur le thème "Oran, terre d'asile : entre colonisation et enfermement", dans le cadre d'un colloque international organisé conjointement par les gouvernements algérien et espagnol sur "la mémoire de l'exil espagnol en Algérie".

https://www.cervantes.es/default.htm


PÉTAIN, L'ALGÉRIE ET LA REVANCHE (2018)

La mémoire de Vichy se recompose à l'aune de la stratégie de revanche militaire impulsée par Pétain en contrepoint d'une politique de collaboration couplée avec l'instauration d'un Etat policier et antijuif, aux prises avec des défis subversifs dont le plus menaçant fut le séparatisme espagnol en Oranie.

 

JULES ABADIE, Itinéraire d'un médecin devenu ministre et maire d'Oran (Biographies, 2015)

Jules Abadie fut un chirurgien de renom avant de s'établir et créer une clinique et des oeuvres sociales et agricoles à Oran. Exemple de réussite par le travail, il côtoya les figures dominantes de la France coloniale, fut le confident de Lyautey et l'ami de Giraud qui lui confia en mars 1943 la direction d'un superministère au sein du gouvernement d'Alger. Membre du Comité de la libération nationale, il prépara le rétablissement du décret Crémieux avant d'être déchargé de toute fonction par de Gaulle dans la mise à l'écart des Giraudistes en 1943.

 

QUAND FRANCO RÉCLAMAIT ORAN, L'opération Cisneros (2008)

Profitant de la défaite militaire française de 1940, le régime espagnol du général Franco revendiqua expressément la souveraineté sur la ville d'Oran, alors possession de la France mais autrefois préside du royaume d'Espagne pendant près de trois siècles. "Oran appartient à l'Espagne", martela inlassablement le Caudillo auprès de ses alliés Hitler et Mussolini qui nourrissaient pour leur propre compte le projet de conquérir la ville. Le débarquement anglo-américain de 1942 en Afrique du Nord sonna le glas de toutes ces convoitises.

 

ORAN LA JOYEUSE, Mémoires franco-andalouses d'une ville d'Algérie (2004)

Depuis sa fondation en 902 par des marchands andalous, Oran a subi la loi de nombreux conquérants, mais ces péripéties n'ont guère affecté son empreinte espagnole. L'hispanité a atteint son apogée sous la présence française. Les concepts d'immigré et d'autochtone se confondaient alors. Une population majoritairement issue de l'immigration ibérique faisait d'Oran la cinquième ville de France, tandis que l'écrivain Albert Camus, aux ascendances espagnoles, lui donnait une renommée mondiale à travers son ouvrage clé La Peste.

 


Auteur concerné :

Alfred Salinas


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Nos Auteurs


Soumettre un manuscrit


Votre espace auteur

Agenda

La presse en parle

Prix littéraires
obtenus par nos auteurs

En ce moment au



  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 20 août 2019 | © Harmattan - 2019 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port