Karin Speedy

Néo-zélandaise d’origine, Karin Speedy a enseigné à la Sorbonne (Paris IV) et à l’Université d’Auckland où elle a obtenu son doctorat de français en 2003. Elle était maître de conférences en français à Macquarie University, Sydney. L’auteur s’intéresse au rôle, au statut et à la position de « l’autre » et de sa langue dans le contexte postcolonial. Elle s’attache tout particulièrement à l’étude de la genèse des langues créoles dont le tayo de Saint-Louis, le réunionnais et le louisianais. Elle a publié des articles dans des domaines divers comprenant l’histoire, la démographie et la linguistique des régions créolophones, les écrits de Georges Baudoux, la traduction littéraire, le rôle de la langue française en Nouvelle-Zélande et les stéréotypes linguistiques et culturels dans la littérature francophone et dans les affaires internationales.


adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Pays d'origine : Nouvelle Zélande

Bibliographie