Georges Chevallier

Professeur(e) émérite
Après une thèse sur des développement de l'effet Hall soutenue à l'Université de Paris VI, j'ai choisi de devenir professeur à l'Université de Technologie de Compiègne dès sa création en 1972. Cet établissement avait mis le génie biologique parmi ses thématiques d'enseignement et de recherche.C'est ainsi que ma carrière s'est déroulée autour du génie biomédical

Ingénieur diplômé de l'Ecole Supérieure d'Electricité , Docteur-ès-Sciences, je suis d'abord chef du service électronique de l'UTC puis affecté au département de Génie Biologique. Après un passage à la direction scientifique du CNRS où j'ai la charge du thème génie biomédical, je suis directeur du département génie biologique de 1985 à 1995. Je crée en particulier le DESS "Technologies Biomédicales ". En recherche, développée au sein de l'Unité Mixte CNRS/UTC 6600 (biomécanique et Bioingéniérie), j'ai développé le thème de l'instrumentation médicale
( analyse des sons émis par les muscles squelettiques, des sons émis par une expiration relaxée ...)
Je me suis souvent consacré à des tâches d'intérêt collectif
( divers comités scientifiques). En particulier, je suis ancien auditeur de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale ( IHEDN 35 ème session )
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Ingénieur Supelec, Docteur es Sciences Physiques

Institution de travail :
www.utc.fr

Fonction(s) actuelle(s) : Professeur(e) émérite

Bibliographie