Yvon Quiniou

Mémoire de maîtrise à l'Université de Nantes sur " La théologie morale de Kant " en 1971, mention Très Bien. C.A.P.E.S de philosophie en 1972, puis agrégation de philosophie en 1973. Nommé au lycée P. Mendès-France de La Roche-sur-Yon la même année, où il enseigne depuis en terminales, puis en classe préparatoire HEC et en classe préparatoire scientifique. Doctorat de philosophie à l'Université de Nanterre en 1992 sur " Nietzsche ou l'impossible immoralisme. Lecture matérialiste ", mention Très Honorable à l'unanimité du jury, dans lequel figurait M. Conche avec qui il s'est lié d'amitié à cette occasion.
Yvon Quiniou n'a cessé de partager son temps entre l'enseignement, le travail philosophique et, pour une part, l'engagement politique. Longtemps membre du PCF où il a eu des responsabilités, il continue de revendiquer des convictions communistes et collabore occasionnellement à L'Humanité. Il a écrit dans de nombreux journaux et revues : Le Monde, La Pensée, Raison présente, Politique aujourd'hui, L'enseignement philosophique, Revue M. Il fait partie du comité de rédaction de la revue Actuel Marx, qu'il a contribué à fonder.
Son travail philosophique se réclame du matérialisme et entend élaborer une théorie de la morale dans ce cadre, tout en en tirant des prolongements politiques. Il a commencé avec Problèmes du matérialisme (Méridiens-Klincksieck, 1987) et s'est affirmé avec sa thèse, Nietzsche ou l'impossible immoralisme (Kimé, 1993), puis Figures de la déraison politique (Kimé, 1995) et, récemment, Etudes matérialistes sur la morale (Kimé, 2002). Son intérêt pour Darwin l'a amené à collaborer avec P. Tort, en particulier pour le Dictionnaire du darwinisme et de l'évolution (PUF) et il collaboré à d'autres ouvrages collectifs, dont l'Histoire raisonnée de la philosophie morale et politique, sous la direction d'A. Caillé (La Découverte). Il a participé à de nombreux colloques nationaux et internationaux et a été chercheur associé au C.N.R.S., et il est membre du Groupe de recherche sur l'histoire du matérialisme de Paris I. Il a également été invité à des émissions de France-Culture pour y parler de Nietzsche, mais aussi d'Habermas, de Marx ou encore du matérialisme et de la crise, ainsi qu'à la télévision. Derniers livres parus : Athéisme et matérialisme aujourd'hui (Pleins Feux, 2004) et Karl Marx (Le Cavalier Bleu, collection Idées Reçues, 2007, réédité en 2009).

DU MÊME AUTEUR

L'homme selon Marx. Pour une anthropologie matérialiste, Kimé, 2011.
Retour à Marx. Pour une société post-capitaliste, Buchet-Chastel, 2103.
Critique de la religion. Une imposture, morale, intellectuelle et politique, La Ville brûle, 2014.
L'art et la vie. L'illusion esthétique, Le Temps des Cerises, 2015.
Pour une approche critique de l'islam, H§O, 2016.
Misère de la philosophie contemporaine au regard du matérialisme. Heidegger, Husserl, Foucault, Deleuze, L'Harmattan, 2016.
Les chemins difficiles de l'émancipation. Réponse à Marcel Gauchet et quelques autres, Kimé, 2017.
Qu'il faut haïr le capitalisme. Brève déconstruction de l'idéologie néolibérale, H§O, 2018.
Nouvelles études matérialistes sur la morale, Kimé, 2018.
Fragments de l'amour, Les Cahiers de l'Egaré.

Coordonné par, Avec Marcel Conche, Les Cahiers de l'Egaré, 2011.
Marcel Conche, Entretiens, Les Cahiers de l'Egaré, 2016.

Feuerbach, Critique de la religion, penseur de la liberté, M-Editer, 2017.
Bertrand Russell, De quoi retrouver confiance dans la raison, M-Editer, 2018.



adresse email envoyer un mail à l'auteur

Bibliographie

Articles de presse

LES LETTRES FRANÇAISES - 10 NOVEMBRE 2016
novembre 2016

Articles et contributions de l'auteur

LES ZINDIGNÉS - NOVEMBRE 2016
novembre 2016

Comptes-rendus d'ouvrage

RAISON PRÉSENTE - 4ÈME TRIMESTRE 2016
février 2017
LE BLOG DE JEAN BAUDET
juillet 2016

Sur Internet

LA FAUTE À DIDEROT - 5 AVRIL 2017
avril 2017