Claire Héber-Suffrin

Formateur(trice)
Cofondatrice des réseaux d'échanges réciproques de savoirs, j'en suis toujours participante, animatrice bénévole, militante, présidente d'honneur de l'association qui regroupe les RERS français FORESCO (Formation réciproque échanges de savoirs création collective). Je suis passionnée par le partage des savoirs, les démarches, pratiques et recherches sur la réciprocité en éducation et en formation et tout ce qui peut développer de réelles solidarités.

I. Formations

• 1964. CAP d'institutrice.
• 1971. Certificat d'aptitude à l'enseignement dans les classes d'application et les écoles annexes : CAEA.
• 1972. Certificat d'aptitude à la Direction d'écoles élémentaires.
• 1977-1978. Licence et maîtrise en Sciences de l'Education.
• 1983. Doctorat en Psychosociologie des groupes en éducation et en formation (option Sciences de l'Education).

II. Activités professionnelles

• De 1961 à 1976. Enseignante en écoles élémentaires.
• De 1964 à 1976. A Orly, où j'ai mis en place, avec mon mari, des élèves et anciens élèves, d'autres enseignants (primaire et collège) un club de prévention, des habitants d'Orly, des associations et des travailleurs sociaux, le premier réseau d'échanges réciproques de savoirs : dans ma classe, entre classes, entre écoles, entre les habitants de la ville.
• De 1985 à 1995. Secrétaire générale du Mouvement des réseaux d'échanges réciproques de savoirs MRERS), puis Responsable pédagogique nationale et Responsable de recherche, jusqu'en 2001.
• En parallèle, de 1995 à 2001. Co-animatrice d'une formation universitaire de niveau maîtrise (université de Tours), avec Gaston Pineau, professeur à l'Université de Tours et Pascal Galvani, maître de conférences à l'Université de Tours.
• 1998. Co-initiatrice d'un laboratoire de recherche, en lien avec le Laboratoire de recherche en Sciences de l'Education de l'université de Tours : "Groupe de recherche réciprocité réseaux en formation et en éducation".
• Depuis 1980. Intervenante dans des Universités, Ecoles de travail social, IUFM, entreprises, associations, collectivités territoriales.
• Depuis février 2010. Auto-entrepreneuse : formations, conférences, conseils, publications, recherches.

III. Activités associatives : pratiques, accompagnements, formations, recherches, communications, partenariats, mémoire commune

• Co-initiatrice des réseaux d'échanges réciproques de savoirs (RERS) :
- du premier réseau dans les cités et classes d'Orly, entre 1970 et 1976
- de la démarche pédagogique et de sa théorisation
- du RERS d'Evry (Réseau de Formation réciproque et de création collective), en 1980 : avec Marc Héber-Suffrin, en tant qu'adjoint aux affaires sociales de la municipalité d'Evry et la commission extra/municipale des Affaires sociales, et Louis Launey, directeur de la Mission d'éducation permanente de la Ville nouvelle.
- du mouvement associatif, agréé d'éducation populaire, qui les développe, les promeut, les soutient et les connecte, depuis 1985 (MRERS) et, depuis 2009 FORESCO.

Il s'agit d'un projet et d'une démarche de formation réciproque, de lutte contre l'exclusion, de développement de la citoyenneté active. Projet et démarche qui contribuent à la formation des citoyens, au développement des démarches de formation tout au long de la vie dans des dynamiques d'autoformation, et/ou dans des systèmes organisés de formation, à l'inscription ou à la réinscription d'adultes, de jeunes et d'enfants dans des processus d'apprentissages multiples, à la restauration et au maintien des relations sociales, au décloisonnement des relations sociales.

Développement actuel. En France, en Europe, en Amérique latine et au Québec, en Afrique. Dans des villes, quartiers, cantons ruraux, établissements scolaires de tous niveaux, formation d'enseignants, entreprises.

• J'ai mis en place des soutiens au développement des réseaux (nombreux déplacements, productions d'outils techniques, mise en place d'une lettre Inter-Réseaux, accompagnements réguliers, évaluations concertées...), puis j'ai continué à y contribuer avec d'autres.
• J'ai contribué à organiser un réseau des réseaux pour que se crée entre les réseaux la même dynamique de soutiens réciproques, d'échanges de savoirs et de solidarités multiples qu'entre les personnes.
• J'ai proposé, construit, organisé, animé, développé - toujours avec d'autres qui le faisaient aussi - des formations
o formations à l'animation de réseaux de savoirs ;
o formations de formateurs ;
o formations professionnelles ;
o groupes de recherche-action ;
o formations à la recherche participative sur la réciprocité pédagogique et sociale ;
o formations d'animateurs d'ateliers d'écriture pour que les participants des réseaux de savoirs se réapproprient l'écriture et contribuent à une mémoire collective.
• J'ai co-organisé et co-animé des colloques
o 1987. Evry, "Les réseaux de formation réciproque et de création collective", 250 personnes
o 1989. Evry, "Echanger des savoirs, c'est changer la vie" (sous-titre : nul ne peut être exclu puisque chaque personne est essentielle), 1 000 personnes
o 1991. Dunkerque, "Pari sur l'intelligence et lien social", 800 personnes
o 1996. Evry, "Apprendre et faire société. Quand des citoyens échangent leurs savoirs...", 1 200 personnes
o 1999. Réseaux et Histoires de vie en Europe de l'ouest et au Québec", à Montréal (Québec).
o 2002. Colloque international : "Pédagogies et transformations sociales - Actualité de Paulo Freire", à Recife (Brésil), 400 personnes.
o 2003. Colloque international : "Pédagogies et transformations sociales - Actualité de Paulo Freire", à Paris (UNESCO), 300 personnes.
o 2004. "Rencontre internationale des Réseaux d'échanges réciproques de savoirs, 500 personnes
o 2008. "En quoi la réciprocité construit-elle des solidarités ?", 500 personnes.
• J'ai co-organisé et copiloté plus d'une douzaine d'universités d'été, avec des enseignants, des animateurs de réseaux, des parents, des élèves.
• J'ai initié, coordonné et animé plusieurs études et recherche-action
o 1984-1989. Co/animation avec une chercheuse du C.R.E.S.A.S. (INRP) d'une recherche-action : "Quelles stratégies d'enseignement et d'apprentissage utilisent les membres des réseaux de formation réciproque ?".
o 1986. "Etude sur les conditions de développement des RERS (réseaux d'échanges réciproques de savoirs)".
o 1987-1990. Evaluations de RERS.
o 1988-1991. Recherche-action : "Insertion Emploi Activités dans les RERS".
o 1992-1993. Etude sur "L'engagement bénévole".
o 1994-1995. Étude sur "La vie dans la ville. Comment la réciprocité dans la formation permet une meilleure appropriation de la ville par les citoyens, en particulier les plus démunis".
o Depuis 2000, conception et participation, avec André Giordan et des participants de plusieurs RERS, d'une étude, financée par le FNDVA : "Nature de l'engagement bénévole dans les RERS (les différents types de bénévoles). Quelles formations spécifiques pour qu'ils puissent favoriser des apprentissages réussis, favoriser la circulation des savoirs et l'émergence de nouveaux savoirs ?". Coordination et écriture par Bernadette Arnaud.
o De 1997 à 2008. Participation à un groupe de recherche sur "Les expériences de Paulo Freire, leur pertinence dans les pratiques de formation en France, les pratiques qu'elles ont inspirées ou qu'elles permettent de lire", en vue de la publication d'un ouvrage collectif. Organisation, dans Le Cercle des Pédagogies émancipatrices et en lien avec l'UNESCO, de trois colloques internationaux "Pédagogies et Transformations sociales" : à Recife et à l'UNESCO Paris.
o 1998-1999. Conception et animation d'une recherche-action avec onze RERS (Loiret et Essonne) : "Organisation associative et organisation en réseaux ouverts".
o 1998-1999. Convention entre l'Institut national pour la recherche pédagogique (INRP) - le laboratoire des Sciences de l'Education de Tours - le laboratoire de Recherche du MRERS, pour un séminaire commun "modes informels de production et d'échanges de savoirs". Séminaire coordonné par Jean-Louis Derouet.
o Mars 1999. Participation à un symposium à Nantes "Histoire de vie de et en collectivité". Recherche et intervention : "RERS et création d'historicité."
o 1997. Elaboration d'un projet européen (C.E.E. : D.G. 22, programme Leonardo) de formation et recherche : "Autoformation et formation réciproque en réseaux ouverts pour lutter contre l'exclusion (AFREROLE). Projet piloté par Daniel Hazard (MRERS) et Recherche et rapport de recherche coordonné par Pascal Galvani (université de Tours).
o 1999. Elaboration et participation à un projet de recherche européen (France, Belgique, Italie, Suisse), sur les enrichissements réciproques de la formation ouverte à distance, de l'enseignement à distance et des réseaux d'échanges réciproques de savoirs. Projet financé dans le cadre des projets "Socrates" (C.E.E. : D.G.22). Sous la direction de Jacques Perriault, professeur à Paris X Nanterre, avec la participation du MRERS de France, des RERS de Belgique - de l'université de Namur, de l'université de Neufchâtel, d'organismes de formation suisses et italiens.
o Groupe de recherche-action, piloté par la revue "Transversales Science/Culture" sur "Transformations personnelles/transformations collectives. Production d'un ouvrage collectif "Ecole : Changer de cap".
o J'ai été membre de jury de Thèses, Master et Maîtrise.
• J'ai mis en place, avec Gaston Pineau, professeur à l'université de Tours, un "Groupe de Recherche Réciprocité Réseaux" (GR3 Des Chemins de recherche dans le Mouvement des réseaux d'échanges réciproques de savoirs) sur le thème : "La réciprocité et l'organisation en réseaux dans l'éducation et la formation", en lien avec le Laboratoire de recherche de l'université de Tours.
• Co-initiatrice, (en 2006) d'un Mouvement international de la Réciprocité, le MIRA : Mouvement international pour la réciprocité active (en éducation, en formation et dans les pratiques citoyennes ¬- Statuts déposés en 2008).
• Depuis 2005, j'ai initié et j'anime un projet d'échanges réciproques de savoirs entre collectifs (par transposition à des collectifs de la démarche des RERS) : projet FRESC-EU (avec un financement européen pendant deux ans). Projet international, inter/réseaux et inter/associatif. www.reciprocite.org

Autres activités associatives
• Par ailleurs, je suis co/initiatrice d'un club de prévention (Orly 1991) ; d'une section syndicale (Orly 1974) ; d'une association d'habitants (Evry, 1981), d'une amicale de locataires (Evry, 1980), d'une association de coopération avec un canton du Burkina-Faso (1984).
• Engagement pédagogique : participation aux activités d'un groupe Freinet et à des congrès de l'ICEM (Institut coopératif de l'école moderne). Relations maintenues avec différents Mouvement pédagogiques. Participations à des actions communes.
• J'ai eu ou j'ai des engagements dans des associations de parents d'élèves, des associations de quartiers, une amicale de locataires, des mouvements pédagogiques, un mouvement de citoyenneté active, un mouvement pour le développement solidaire…
• Cofondatrice du Cercle des Pédagogies émancipatrices.
• Engagement politique. Sous différentes formes : Parti politique - Mouvement de citoyenneté active - Participation à des groupes de réflexion - Mouvement pour un Développement Solidaire.
• Cofondatrice de l'association "Interactions - Transformations personnelles/Transformations sociales".
• J'ai participé à des commissions de travail et d'expertise, à des comités scientifiques et des comités de pilotages de colloques, de recherches… à des colloques (sur le lien social, la solidarité, la lutte contre l'exclusion, l'autoformation, la pédagogie...) et groupes de recherche. rers-evry.fr
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Docteur en psychosociologie des groupes en éducation et en formation

Institution de travail :
FORESCO, 3 bis Cours Blaise Pascal, 91000 Evry
0160786855
foresco@orange.fr

Fonction(s) actuelle(s) : Formateur(trice), Militante de l'Education populaire et des Réseaux d'échanges réciproques des savoirs

Bibliographie

Autres parutions

Auteur
• Claire Héber-Suffrin, 1993, Les Réseaux d'échanges de savoirs, Lyon, Voies livres, 23 pages.
• Claire et Marc Héber-Suffrin, 1994, Apprendre et être citoyen, Lyon, Voies Livres, 30 pages.
• Claire Héber-Suffrin, 1998, Les Savoirs, la réciprocité et le citoyen, Paris, Desclée de Brouwer, 428 pages. Préface de Philippe Meirieu.
• C. Héber-Suffrin avec Sophie Bolo, 2001, Echangeons nos savoirs, Syros La Découverte.

Co-auteur
• Claire et Marc Héber-Suffrin, 1981, 1994, L'Ecole éclatée, Paris, Stock, Desclée de Brouwer, 289 pages. Préface d'Edgar Morin.
• Claire et Marc Héber-Suffrin, 1988, Appels aux intelligences, Matrice/P.I, 257 pages.
• Claire et Marc Héber-Suffrin, 1992, Echanger les savoirs, Desclée de Brouwer, 307 pages, Préface de Patrick Viveret.
• Claire et Marc Héber-Suffrin, 1993, Le Cercle des savoirs reconnus, Paris, Desclée de Brouwer, 109 pages, Préface de Jacques Robin.
• Claire Héber-Suffrin et Michel Serres, 1999, Des Savoirs en abondance, Domont, Thierry Quinqueton Editions, 45 pages.
• Françoise Garibay et Michel Séguier (coordination), Henryane de Chaponay, Nicole Desgroppes, Claire Héber-Suffrin, Paul Taylor, 2009, Pratiques émancipatrices. Actualités de Palo Freire, Paris, Syllepse, préface de Germán Solinís (UNESCO).
• Claire et Marc Héber-Suffrin, 2009, Savoirs et Réseaux - Se relier, Apprendre, Essayer, Nice, OVADIA, Préface de Philippe Meirieu, Postface d'André Giordan.

Coordination
• Claire Héber-Suffrin et Gaston Pineau (coordination, 20 auteurs), 2000, Réciprocité et réseaux en formation, Arcueil, Revue Education Permanente, N° 144.
• Claire Héber-Suffrin (direction) et Réseaux d'échanges réciproques de savoirs, 2001, Partager des savoirs, construire le lien, Paris, Chronique sociale, Préface de Michel Serres.
• C. Héber-Suffrin (coordination, avec 10 auteurs), 2004, Echanger des savoirs à l'école - Abécédaire pour la réflexion et l'action, Lyon, Chronique sociale, Préface de Philippe Meirieu.

• C. Héber-Suffrin (coordination, avec 10 auteurs), 2005, Pratiquer la formation réciproque à l'école - Quand l'échange réciproque de savoirs est au centre du système scolaire, Lyon, Chronique sociale, Préface de Jacques Pain.
• André Giordan et Claire Héber-Suffrin (coordination), Groupe savoirs émergents, 2008, Les Savoirs émergents - Quels savoirs pour aujourd'hui, Nice, LESEDITIONSOVADIA.

Auteur dans des ouvrages collectifs
• Marie-Odile Terrenoire, Joël Roman, Dominique Picard, 1993, Exclusion et solidarité - Comment repenser le lien social, Claire Héber-Suffrin "Les Réseaux d'échanges de savoirs", Collection Débats, L'arche de la Fraternité, pp. 165-171.
• "L'école du possible" (Coordination), 1997, A l'école du possible... Prélude à l'autonomie et à la création, Claire Héber-Suffrin, "l'échange des savoirs", et "Autoformation réciproque".
• Citoyenneté et art de vivre ensemble (mémoire et leçons de 14 rendez-vous de la curiosité 1994-1996), N° 103, Documents de travail des Editions Charles Léopold Mayer.
• Claire Héber-Suffrin et Gaston Pineau (coordination), 2000, Réciprocité et réseaux en formation, 2000, "Réseaux en Mouvement", in N° 144, Arcueil, Education permanente.
• Marie-Pierre Bovy, (direction), 2001, Gandhi : l'héritage, Claire Héber-Suffrin, "Réciprocité, savoirs et citoyenneté", Siloë.
• Apprendre autrement aujourd'hui, livre numérique, "Les Réseaux d'échanges réciproques de savoirs", site web de la Cité des Sciences et de l'industrie, rubriques Education/Entretiens de la Villette, http://www.cite-sciences.fr
• Claire Héber-Suffrin (coordination), 2001, Partager les savoirs - Construire le lien "Apprendre et faire société ou Autoformation, formation réciproque, création coopérative", in n, pp. 13-25, 2001, Chronique sociale.
• Partager les savoirs construire le lien, 2001, "Les réseaux de savoirs et la vie dans la ville", in, pp. 248-256, Lyon, Chronique sociale.
• Pour, 2002, Education populaire - Nouveaux défis, Claire Héber-Suffrin, "Les Réseaux'échanges réciproques de savoirs", Paris, GREP, pp. 126-133.
• Deuxième tome du Premier colloque mondial sur L'Autoformation en 1997, 2002, Claire Héber-Suffrin, "Les RERS, matrice d'autoformation", Montréal.
• André Moisan et Philippe Carré (direction), 2002, L'autoformation, fait social ? Claire Héber-Suffrin, "Un communal-réseau formateur", pp. 233-252.
• Edith Heurgon, Josée Landrieu, (Coordination, Colloque de Cerisy), 2003, Des "Nous " et des "Je" qui inventent la cité, Claire Héber-Suffrin : "Des "Je" et des "nous" en échanges réciproques de savoirs pour "Vivre ensemble"", Editions de l'Aube, pp. 258-270.
• Claire Héber-Suffrin, (Coordination), 2005, Pratiquer la formation réciproque à l'école, "Itinéraire de Claire Héber-Suffrin, initiatrice des Réseaux d'échanges réciproques de savoirs", Lyon, Chronique sociale, pp. 31-45.
• Yves Morvan (coordination), 2006, La Formation tout au long de la vie - Nouvelles questions, nouvelles perspectives, "Se Former réciproquement tout au long de la vie", Rennes, Presses Universitaires de Rennes, pp. 175-188.
• Armen Tarpinian, Laurence Baranski, Georges Hervé, Bruno Mattéi (coordinateurs), 2007, Ecole, Changer de cap - Contributions à une éducation humanisante, Claire Héber-Suffrin, "Le Travail en réseau", Lyon, Chronique sociale, pp. 89-98.
• Martine Lani-Bayle, La démarche clinique en éducation et recherche, 2007, Claire Héber-Suffrin et Nicole Desgroppes, " Des Chemins de formation réciproque", Nantes, Chemins de formation, pp. 22-239.
• André Giordan et Claire Héber-Suffrin (Coordination pour le Groupe Savoirs Emergents), 2008, Nice, OVADIA :
- Claire Héber-Suffrin, "La formation réciproque, source de connaissance de soi", pp. 165-191 ;
- André Giordan et Claire Héber-Suffrin, "Apprendre à travailler en réseaux "solidaires"", pp. 233-258 ;
- Claire Héber-Suffrin et André Giordan, Comment s'élaborent les savoirs émergents", pp. 277-302.
• Armen Tarpinian, 2009, Idées-forces pour le XXIème siècle, Claire Héber-Suffrin, "Se relier. Apprendre. Essayer", Lyon, Chronique sociale, pp. 254-258.
Préfaces et postface
• Mouvement de Suisse Romande des RERS, 1999, Les Réseaux d'échanges réciproques de savoirs, Lausanne, 71 pages.
• Réseau de Limoges, 1999, Métal et sucre glace, pages 172 pages.
• Didi van de Wiele, 2002, Bâtir sa vie… surtout vers la fin, Paris, L'Harmattan.
• Vidricaire A., et alii, (115 auteurs), 2005, D-Trois-Pierres, Quand les agirs parlent plus fort que les dires, avec cédérom, Québec, Fides, Claire Héber-Suffrin, postface.
• Réseau d'échanges réciproques de savoirs du quartier de l'Argonne à Orléans, 2007, La Mosaïque des cultures, Agenda, 168 pages.