Michèle Hicorne

Passionnée par son métier de professeur de français qui lui a donné le plaisir d'analyser des textes superbes et de se frotter à des idées philosophiques diverses, Michèle Hicorne a eu l'immense avantage de côtoyer au quotidien, pendant 30 ans, des adolescents qui lui ont permis de se remettre toujours en question. Elle a ensuite largué les amarres par amour pour un berbère des montagnes du Haut-Atlas. Après plus de trois ans de vie simple(au début sans électricité, sansT.V., radio,...) mais extraordinaires pour le sentiment de liberté nomade et l'apprentissage de "l'autre", elle revient s'installer en Belgique . Son besoin des autres cultures et sa certitude que notre siècle et les suivants ne pourront exister que dans la cohabitation de multiples identités la font participer à de nombreuses réflexions sur l'immigration, le pluriculturalisme. Elle travaille dans un centre de réfugiés et ses voyages l'emmènent hors des sentiers battus.
De plus en plus écoeurée de l'attitude des gouvernements occidentaux et de leur lâcheté face aux violations des droits des Palestiniens, l'auteure fait partie de l'association belgo-palestinienne. Après une mission civile en Palestine, sa détresse face à l'injustice, sa souffrance d'avoir vu l'injustifiable, lui ont fait écrire des textes pour, en quelque sorte, se défaire d'un poids trop lourd.



Michèle Hicorne
01/03/1948
Née en Belgique, à Belgrade
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Licenciée-agrégée philologie romane, DES en psychologie sociale

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Pays d'origine : Belgique

Bibliographie

Autres parutions

La Taroumit, éd. Thélès, 2006