Michelle Bottaro

Enseignant(e)
Aime-t-on forcément écrire lorsque l'on est professeur de lettres? Je suis tentée de dire non. Ce n'est pas parce qu'on aime les auteurs qu'on est auteur soi-même. Et un beau jour le besoin se profile, le plaisir s'installe et la passion se fait jour. Je crois que j'ai toujours écrit. Je le fais dans un but public depuis une vingtaine d'années. Si mes écrits ne me nourrissent pas, je peux dire qu'ils remplissent mes tiroirs et mes étagères... Et voilà que je suis publiée ( faute de frappe, j'avais écrit oubliée ...) voilà que cette griserie de se dire qu'on va être lue, appréciée, critiquée aussi devient mienne. Mes thèmes de prédilection: l'aventure des individus. Ceux qui semblent ne rien vivre de prodigieux, les récits intimistes, psychologiques diront certains... J'ai d'abord écrit des nouvelles, un roman et enfin des pièces de théâtre, d'abord des saynètes satiriques ayant pour but de détendre, lors des auditions de nos classes de théâtre. Je prépare un spectacle par an, avec des pièces nouvelles qui sont jouées à Nice et sa région , par notre troupe de l'Echo-Errant. Et puis, j'ai eu envie d'écrire une pièce plus longue, plus grave. J'avais mon sujet: Lou Andréas Salomé. Dans Lou, une femme libre, ( éditée récemment à l'Harmattan,) je raconte l'aventure de cette jeune Russe si déterminée, ses liens avec Nietzsche et Paul Rée, cette "Trinité" qui a scandalisé l'Europe. Leur relation atypique m'a séduite, comme m'a séduite celle entre Duras et Yann Andréa à laquelle je consacre ma pièce actuelle...Même si elle s'inspire d ela réalité, la fiction est faite selon moi pour dépayser, dévoiler, entraîner le lecteur hors des sentiers battus, même si les personnages sont simples et banals. Je compte bien sûr retourner à l'écriture de romans.

Etudes de lettres à Nice, puis professeur dans cette même ville. Divorcée. Deux grands enfants, une petite fille. En dehors de l'écriture, aime la danse, le dessin, l'art plus que le sport, les voyages. Aime les êtres fragiles, ceux qui ne sont pas bardés de certitudes ... S'attache parfois aux être fragiles, ceux qui ne sont pas bardés de certitude mais peuvent cacher néanmoins une v raie force... mais cela ne rentre pas nécessairement dans les créneaux d'une présentation... WWW. ech-errant.fr ( blog théâtre)
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Capes Lettres

Fonction(s) actuelle(s) : Enseignant(e), Lectrice groupe de lecture troupe théâtrale

Pays d'origine : France

Bibliographie

Autres parutions

Au delà du miroir ( Recueil de nouvelles)
Agence-Cupidon ( pièce de théâtre)

Articles de presse

NICE MATIN (4 OCTOBRE)
Christine RINAUDO
2015
NICE MATIN (30 OCTOBRE)
Christine RINAUDO
2015

Événement

LA COMPAGNIE DE THÉÂTRE L'ECHO ERRANT A MIS EN SCÈNE LA PIÈCE "SOURIEZ...VOUS ÊTES FILMÉS!
janvier 2017

Evénements

"De l'écriture à la scène" avec Michelle Bottaro
Conférence  le 9 novembre 2019 - Nice (06000)
"Le Dernier amant" en représentation à Vence
Spectacle  du 20 au 22 décembre 2019 - Vence (06140)
"Lou, une femme libre" jouée en création
Spectacle  du 20 au 21 février 2020 - Nice (06000)