Robert Attal

Né en Algérie, à Constantine, Robert ATTAL, a été instituteur dans le bled, puis il a enseigné l'Histoire et la Géographie dans des collègues et lycées. Il a consacré son mémoire de maîtrise à l'immigration des étrangers dans l'Aisne, où il avait été muté à son retour d'Algérie en 1962. Il a dirigé pendant 8 ans la Société historique et archéologique du Soissonnais. II a publié plusieurs études et ouvrages consacrés à la Révolution française et à la guerre de 1914-18. L'âge venu, avec la nostalgie, il a essayé de retrouver son Algérie natale, par le biais de la recherche historique et du récit. Il a ainsi publié en 2002 et 2003 « Les émeutes de Constantine » et « Constantine au loin » chez Romillat.