Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire | Translate this page in English übersetzen in Deutsch Traducir esta página en español Traduci questa pagina in italiano Translate this page in Arabic
41856 livres | 23388 articles | 36446 ebooks | 27684 auteurs | 927 collections | 1830 revues | 1840 vidéos | 14528 personnes en ligne
Retour accueil - Editions L'Harmattan
Rechercher un titre ou un auteur    > recherche avancée

Auteur

Stéphane de Gérando

[agrandir]
Stéphane de Gérando, Chercheur(e)

Stéphane de Gérando est compositeur (Premier prix et 3e Cycle du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Prix Internationaux dont celui de Darmstadt), chercheur associé à l’IDEAT, Docteur habilité à diriger les recherches et artiste multimédia. Enseignant et directeur de Centres de formation supérieure, directeur de l’icarEnsemble, Stéphane de Gérando est à l’initiative de festivals liés à l’innovation et la création en France depuis 2006. Ses publications ont pour sujets la notion même de création et l’invention numérique de l’image et du son.
http://stephane.degerando.free.fr/http___stepha...
adresse email envoyer un mail à l'auteur
[retour]
Renseignements
Titre(s), Diplôme(s) :
Docteur Habilité à Diriger les Recherches

Institution de travail :
3icar@3icar.com

Fonction(s) actuelle(s) : Chercheur(e), Compositeur

Biographie
Entré premier nommé en classe de composition au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) en 1987, Stéphane de Gérando obtient un Premier Prix premier nommé de Composition en 1993. Il est notamment l’élève d’Alain Bancquart en composition, Michel Philippot en écriture et analyse, Gérard Grisey en orchestration, Tristan Murail en informatique musicale, Guy Reibel en électroacoustique.
Il est par la suite admis premier nommé en 3e Cycle de Composition du CNSMDP en 1994 où il suit des Master Classes avec Boulez, Stockhausen, Donatoni, Nunes, Dutilleux.
Il obtient le Prix International du Festival de Musique Contemporaine de Darmstadt (1994), le Prix de l'Association des Anciens Elèves et Elèves des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique et d'Art Dramatique de Paris (1991), le Prix Académique de la SACEM (1995) et il est lauréat de la Fondation Sasakawa en 1993 et en 1994.


Il est le compositeur d’oeuvres pour orchestre créées à Radio-France à Paris comme Puisqu'il en est ainsi, pour orchestre symphonique et bande magnétique huit pistes, En toi, avec lui et en lui, pour quatre groupes orchestraux répartis autour du public, Pièce pour cordes, commande de l'Orchestre Philharmonique de Montpellier.
Citons d’autres exemples d’œuvres comme Ce que tout cadavre devrait savoir, commande de l'ensemble 2E2M créée au Centre Pompidou à Paris, Du sens au sens, pour flûte, créée par P. Y. Artaud au Festival de Musique Contemporaine de Darmstadt, Intumescence, commande de Radio-France, œuvre créée par l’Orchestre Philharmonique de Radio-France en coproduction avec l’INA-GRM, Katanga, œuvre pour quinze cuivres et deux percussions, commande de Radio-France, 6ex1pen7sion4, commande d’Etat pour ensemble et électronique temps réel créée à Paris par l’ensemble 2E2M.
Directeur de l’icarEnsemble, ensemble de musique contemporaine associé au traitement du son et de l’image temps réel, il a dernièrement dirigé les solistes de l’orchestre philharmonique de Radio-France dans le cadre de l’enregistrement d’un CD monographique de ses œuvres (livre – disque, « Dialogues imaginaires, Paris, Tschann librairie, coll. Inactuelles, 2011).

Créateur d’œuvres multimédias monumentales projetées dans les musées nationaux d’art contemporain (Festival de la création et de l’Innovation depuis 2006) et de « tableaux virtuels » comme Binaurale, Blue bird ou dernièrement CA – Creative Algorithm, ses dernières œuvres intègrent des processus temps réel de création de l’image et du son qui tendent vers l’invention de mondes poly-sensoriels interactifs (conférence du 13 octobre 2007, Musée d’Art Moderne et Contemporain de Toulouse). Une nouvelle version de L’opéra de glace a été donnée à la Cité de la Musique à Paris le 25 novembre 2011 avec une projection grand écran. Le dernier satellite du Labyrinthe du temps (danseuse, acteur, chanteuse, vidéo, ordinateur) créé à Paris le 16 décembre 2011 développe la problématique d’un poly-art où se conjugue mondes réel et virtuel.

Parallèlement à son activité de compositeur, la formation de chercheur de Stéphane de Gérando débute en 1991-92 par une sélection au cursus long en informatique musicale à l’IRCAM qu’il prolongera par du consulting au sein de l’institution.
En 1993, suite à une recherche sur les modèles de synthèse sonore informatique, il soutient un mémoire de D.E.A. en Musique et Musicologie du XXe siècle à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales associée à l’E.N.S., l’I.R.C.A.M. et le C.N.R.S., puis obtient un Doctorat en "Esthétique, Sciences et Technologie des Arts" de l’Université Paris VIII en 1996 (mention Très Honorable avec Félicitations et à l'unanimité) (Contingence et déterminisme procédurale appliqués à la synthèse sonore informatique et l’écriture musicale, 500 p., sous la direction du Professeur Stoïanova).
La vingtaine de publications et l’écriture d’un nouveau mémoire « L’œuvre musicale contemporaine en question » (800 p.) lui permettront d’obtenir l’Habilitation à Diriger les Recherches en 2005. Ses travaux traitent d’une part de questions historiques, esthétiques, pédagogiques et institutionnelles liées à la notion de création et d’œuvre musicale contemporaine et d’autre part des nouvelles technologies (aspects algorithmiques et contrôle de la synthèse du son et de l’image).
Après avoir enseigné plus de quinze années à l’université et dirigé un département supérieur préparant au Diplôme d’Etat, puis un département universitaire, 49 mémoires de recherche, 12 stages avec de grandes écoles ou universités […], Stéphane de Gérando se consacre toujours plus à l’écriture, la recherche et la promotion de l’art.
Bibliographie
L' OEUVRE MUSICALE CONTEMPORAINE À L'ÉPREUVE DU CONCEPT
Stéphane de Gérando - Préface de Paul Méfano


Ouvrages (parus non édités chez l’Harmattan)
• Dialogues imaginaires. Une expérience de la création contemporaine et de la recherche, Paris, Inactuelles, 2010, 150 p. Ouvrage accompagné d’un disque monographique, en collaboration avec Radio-France, MFA, 3icar – icarEnsemble, Inactuelles, 2010, Imaginary dialogues. Experiencing contempory creation and research, Paris, Inactuelles, 2010, 150 p. – version anglaise Julien Elis.
• Trajectoire oblique, 3icar icarEditions, 2006, 140 p.
• Contingence et déterminisme procédural appliqués à la synthèse sonore informatique et l'écriture musicale, Villeneuve d’Ascq, Septentrion - Presses Universitaires, 1998, 470 p.
Articles
• CA – Creative Algorithm – œuvre virtuelle interactive temps réel, Bordeaux, 3icar IcarÉditions, 2007 – 2e édition 2010, 10 pages.
• « Non répétition et œuvre musicale contemporaine. À partir de l’œuvre pour piano d’Arnold Schoenberg », L’Éducation musicale n°507/508, Vernon, Beauchesne, 2006, 10 p.
• « La notion d’apogée dans Lemme-Icône-Epigramme de Brian Ferneyhough », L’apogée, Cahiers du Laboratoire Pluridisciplinaire de Recherches sur l’Imaginaire appliquées à la Littérature (L.A.P.R.I.L.), Bordeaux, Eidôlon, 2004, 18 p.
• « Création musicale, recherche, nouvelles technologies numériques et institution », Les cahiers d’A.R.T.E.S., Bordeaux, C.A.P.C., 2004, 10 p.
• « La notion de frontière dans l’oeuvre musicale après 1945 : réalité ou utopie? - Exemples d’Ikhoor de Iannis Xenakis, d’Anahit de Giacinto Scelsi et de 4’33 de John Cage », Frontières et seuils, Cahiers du Laboratoire Pluridisciplinaire de Recherches sur l’Imaginaire appliquées à la Littérature (L.A.P.R.I.L.), Bordeaux, Eidôlon, 2004, 15 p.
• « À propos de l’oeuvre pour bande seule et de l’écriture musicale de Jean-Claude Risset » (1/2), L’Éducation musicale n°507/508, Vernon, Beauchesne, 2003, 10 p.
• « À propos de l’oeuvre pour bande seule et de l’écriture musicale de Jean-Claude Risset » (2/2), L’Éducation musicale n°509/510, Vernon, Beauchesne, 2004, 4 p.
• « Virtualité du son et écriture musicale : pour une création algorithmique du timbre », Analyse Musicale, n°48, Paris, A.D.A.M., 2003, 15 p.
• « Modèles de synthèse sonore informatique - Présentation des techniques de synthèse numérique et introduction à une esthétique du timbre synthétique », Analyse Musicale n°47, Paris, A.D.A.M., 2003, 13 p.
• « Présence du répertoire populaire dans la musique occidentale savante - Points de repère concernant la période contemporaine », L’Éducation musicale n°499, Vernon, Beauchesne, 2003, 6 p.
• « Quatre variations sur une mort annoncée - Penser l’existence de l’opéra contemporain après 1978 », Analyse musicale n°46, Paris, A.D.A.M., 2003, 10 p.
• « Se séparer pour découvrir un imaginaire – L’expérience d’une écriture musicale » Imaginaire et inconscient n°8, revue d’études psychothérapeutiques, Bègles, L’Esprit du Temps, 2002, 6 p.
Dictionnaire
• Dictionnaire de la Musique et de la Danse, Paris, Larousse – Bordas, 1999, 10 p. : Bussotti Sylvano, p. 78, Carter Elliott, p. 84, Janacek Leos, p. 223, Jolivet André, p. 226, Kodaly Zoltan, p. 238, Part Arvo, p. 328, Schaeffer Pierre, p. 382, Schnittke Alfred, p. 384, Varèse Edgar, p. 429, Zimmermann Bernd-Aloïs, p. 455
Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Nos Auteurs


Être édité

Agenda

Louer une salle
au coeur du
Quartier Latin

En ce moment au Lucernaire :

  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 28 novembre 2014 | © Harmattan 2009 - 2014 | À propos | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port