Maurice GABOLDE

Juriste
En dehors d'ouvrages juridiques publiés au cours de sa carrière de magistrat ( Manuel des débits de boissons: Commentaire des Lois du 17 juillet 1915, 1er octobre 1917, 17 juillet 1922; Manuel-dictionnaire des juges d'instruction; Commentaire de la Loi du 7 février 1933 sur les garanties de la liberté individuelle; Le crime mystique du théâtre des Célestins: Lyon 1851 - 1852), il écrivit aux divers âges de sa vie trois ouvrages principaux publiés après son décès en 1972: - Écrits d'exil, Contribution à l'histoire de la période 1939-1945; - Philibert Simond, Contribution à l'histoire de la Révolution; - Les carnets du sergent fourrier, Contribution à l'histoire de la Grande Guerre;
- Comment j'ai apporté la Savoie à la France, Un vicaire hors du commun (conjointement avec Emmanuel Gabolde).


Maurice Gabolde est né en 1891 à Castres. Après des études en droit il s'inscrit au barreau et devient avocat. Il est gravement blessé et mutilé durant la guerre 1914-1918, dans des circonstances décrites dans «Les carnets du sergent fourrier», il devint magistrat dès la fin du conflit. Nommé Procureur général à Chambéry en 1939, il fut nommé à Paris Procureur de la République en décembre 1941, poste qu’il occupa jusqu’en 1943 où il fut nommé Garde des Sceaux. Il fut alors happé par la tourmente de l’occupation et de la libération, et termina sa vie en exil, en Espagne. Il décéda en 1972 à Barcelone.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Licencié en droit

Fonction(s) actuelle(s) : Juriste

Pays d'origine : France

Bibliographie

Autres parutions

"Ecrits d'exil" aux éditions Emmanuel Gabolde (ré-édité par l'Harmattan en février 2016)

Articles de presse

LES ÉCRIVAINS COMBATTANTS N°134
juin 2016

Compléments d'ouvrage

"LES CARNETS DU SERGENT FOURRIER" QUELQUES PASSAGES AFFÉRENTS AUX RÉGIONS TRAVERSÉES
Extrait de "Les carnets du sergent fourrier"

Sur Internet

GRÉGOIRE DE TOURS