Alain Cognard

"Pour la plupart des démocrates contemporains, la démocratie représentative est le moyen ultime et définitif de gérer le monde. Pratiquant une démocratie convenue, ils veulent faire la démonstration de la thèse de Fukuyama, affirmant que nous sommes parvenus à la fin de l’Histoire, dans un monde qui n’a besoin que de petits correctifs sociaux et politiques, une idée que l’on retrouve aussi chez les dirigeants chinois ! Accrochés à un pouvoir qui leur est maintenant transmis par la grande entreprise, ils sont aux prises avec une Histoire triste dont ils ont hérité et qu’ils ne cessent de reproduire. On ne parle plus alors de la fin de l’Histoire, mais de l’aboutissement de la Corruption et, au sens propre, de la fin de la Démocratie, le contraire de l’optimisme et de la raison de vivre, triste postulat qui nous est inculqué dès la petite enfance". Extrait, page 60.

Dans une deuxième partie, "Misère" fait un autre état des lieux : celui, puissant mais encore clandestin, des initiatives populaires et citoyennes qui constituent l’ébauche d’un renouveau démocratique avancé, d’une reprise en main de la politique par ceux à qui elle s’adresse et de nouvelles institutions propres à concrétiser une véritable démocratie. Selon le rêve de Jean-Jacques Rousseau, l’État deviendrait alors le chef d’orchestre, l’intégrateur de la volonté populaire. La démocratie retrouvera alors son véritable rôle, celui de transporter l’évolution de l’humanité.



Né à Paris, Alain Cognard s’est installé à Montréal en 1967 et vit aussi à Paris et Londres. Après HEC, des études à l’UQAM et un séjour à Cambridge, il a été successivement directeur de journal, professeur de physique et de chimie et administrateur de sociétés, il a également participé avec Georges Lapassade à l’analyse de l’Université du Québec à Montréal, lors de sa création, ainsi qu’à la rédaction de deux ouvrages connexes. Observateur des groupes humains et des nations, il s’est intéressé à l’expression sociale des exclus et à la dissidence en général dans le cadre d’une reconquête du pouvoir par les citoyens et de la création de nouvelles institutions politiques. Il a publié plusieurs articles et on lui doit entre autres un recueil de nouvelles sur les SDF, une analyse très critique du Québec et un plaidoyer pour l’égalité entre les femmes et les hommes. www.alaincognard.com
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
DESC (Économie&Comptabilité)

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Pays d'origine : France

Bibliographie

Autres parutions

Les saisons littéraires (Guérin)
ITI (Quebecor)
La Belle Province des satisfaits (vlb éditeur)
Un petit pas pour la femme, un grand pas pour l’humanité (Michel Brûlé)

Articles de presse

DU GRAIN À MOUDRE

France Culture, Hervé Gardette, mars 2015
LA BELLE PROVINCE DES SATISFAITS
Site libraire

Contributions

LE FIGARO
Le Figaro 2008-2014

Émission Radio

PAR QUATRE CHEMINS
Radio-Canada, mars 2010