Giancarlo Cavallo

Poète
Vertige I

Spiralothèque
c’est un mot d’azur
avec des marches sinueuses
qui s'enroulent
vers le haut fait
de rien
volumes de mots légers
et mocassins gommés
pour ne pas faire de bruit
la rambarde peinte
en noir laisse
des fentes honnêtes
au devenir discret
de la rouille
et des points d’appui hardis
au chant stupéfait
des oiseaux


Né en 1955 à Salerno. Il a participé aux Rencontres Internationales de la Poésie de Naples (1999), Amalfi (2000), Salerno (1997, 1998, 2000, 2004 et 2012) Baronissi (1996, 2000 et 2015 ), Sarajevo (2004, 2008 et 2011) et Eskişehir (2011). Il est traduit en espagnol, Anglais et turc. Il a traduit plusierurs poètes de langue française et collabore depuis sa création en 1996 aux activités de la Maison de la poésie de Baronissi/Salerno
www.facebook.com/giancarlo.cavallo.73
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Fonction(s) actuelle(s) : Poète, Ecrivain

Pays d'origine : Italie

Bibliographie

Autres parutions

“Poema Robinson” (1982), “Lo stato dei luoghi” (1993), “Santa Maria de Alimundo” (1994), “Oltre le terre emerse” (1996), “Breviario dell’avventuriero” (2000), “Quadreria dell’Accademia e altre poesie” (Multimedia 2008); l'essai “Mappe dell’immaginario. Poesia visuale portoghese” (1987) et quelques récits dans les anthologies "Nuovi narratori Campani”, Guida 1997 (Sebastiano beve trecento caffé) et "La terra dal mare", Laveglia 1999 (Agli americani).

Sur Internet

GIANCARLO CAVALLO "NOUVEL OUVRAGE" PAR OTTAVIO ROSSANI
Ottavio Rossani
Blog, septembre 2015
GIANCARLO CAVALLO POUR "SPIRALOTHÈQUE/SPIRALOTECA"
GENNARO AVALLONE
La citta di Salerno, septembre 2015
ARTICLE IL MATTINO 31.08.15
Il MattinO, août 2015