Marie-Line Bretin

Professeur de philosophie, j’ai fait le choix de me pencher sur un objet d’intérêt considéré comme particulièrement féminin : l’amour, prenant le parti qu’un tel intérêt méritait d’être étayé par une analyse philosophique.
Aimer-Gravitation est le premier volet d’une série d’analyses sur la diversité du fait d’aimer. Il prend la mesure de celle-ci à travers les concepts grecs d’éros et de philia, observant aussi le passage du premier au second.
Ce ne sont donc pas seulement l’amour de charité, l’amour pratique, ou l’attrait sexuel qui ont toujours bénéficié d’un regard philosophique qui font l’objet de mon attention, mais la diversité de toutes les expressions de l’amour : l’amour de l’état amoureux, mais aussi l’amour de la conjugalité ancienne, l’amour entre frères, entre sœurs, entre frères et sœurs, entre parents et enfants, entre amis, collègues, etc.

Auteure ayant fait des études de Lettres, de psychologie et de philosophie, et enseignant la philosophie depuis 1984.
Agrégée (concours externe) en 1993.
Rattachée au laboratoire du CRIT de Besançon.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Docteur en philosophie, Licenciée en Lettres et en Psychologie clinique

Institution de travail :
Éducation Nationale, Laboratoire du CRIT à l'Université de Franche-Comté

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e), Professeure agrégée de philosophie

Bibliographie

Autres parutions

Cours de philosophie, Vuibert, 1984 et 1986.
Achille et la Tortue, Les Paradoxes en philosophie, Nomad, 2012.
Les Grands Textes de la philosophie pour les Nuls, édition FIRST, 2015.

Articles, contributions

PROPORTIONNALITÉ ET DISPROPORTIONNALITÉ DANS LA RELATION D'AMOUR ET DANS L'ÉROTISME, CONFÉRENCE DU 4 AVRIL 2014,UNIVERSITÉ DE BESANÇON
publié le 07/09/2015, consulté 375 fois