Annie Aubin

In illo tempore ! Pourquoi « In illo tempore’, en ce temps-là ?
En 2003, lors d’un premier voyage en Palestine, l’auteure a écrit un texte portant ce titre- une prière qui fut lue dans la crypte de l’abbaye de Abu Gosh.
Très sensibilisée au sort de ce pays, de ses habitants et à leur cause, Annie Aubin continue d’écrire sur ce sujet et plus particulièrement sur la situation dramatique de Gaza.
Cette terre d’Orient est une terre dont on ne revient pas indemne : pour l’auteure, ces poèmes sont des témoignages. « Quand vous retournerez chez vous, dites ce que vous avez vu et ce que nous vivons » ont-ils dit ! C’est ce qu’Annie Aubin tente de faire y mettant tout l’amour qu’elle a pour eux…


Annie Aubin (née Anne Marie Pruvot) fut d’abord institutrice, puis professeur durant 25 ans au Conservatoire de la ville de Marcq en Baroeul où elle réside. Elle est la seconde d’une fratrie de cinq enfants qui présentent ceci de particulier d’exercer chacun une profession artistique (arts plastiques, musique et danse) Lors de son passage au Conservatoire où elle occupait le poste d’initiation musicale des petits, elle put laisser libre cours à son imagination , à son amour des mots et de la musique, en créant une série de contes musicaux, ainsi que nombreux poèmes et comptines Elle a eu l’occasion de lire ou de faire lire ses œuvres lors de rassemblements de solidarité pour la Palestine De même certains de ses textes –dont un primé lors du festival de Verviers en Belgique en l’an 2000 - ont été mis en musique par son époux lui-même musicien et chef de chœur. L'illustration de couverture est de son frère Laurent Pruvot-Huyman


adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Pays d'origine : France

Bibliographie