Marc Carlier

Je ne suis pas un historien mais compte tenu de mon âge, j'ai été conscient du devoir de mémoire. Je l'ai été d'autant plus que l'histoire des unités montées à chameau au Niger a été totalement occultée. Ayant été un des derniers à y servir, j'ai essayé d'apporter ma contribution à une meilleure connaissance de l'histoire de ces formations. Dans le même ordre d'idée, je me suis intéressé aux confins nigériens.
Par ailleurs proche du milieu nomade de cette région, j'essaye de préserver le lien avec les autochtones en particulier mes anciens goumiers. Ayant apprécié les Toubous du Niger, mes efforts tendent à faire partager un jugement plus objectif envers cette population.

Officier de la promotion "Terre d'Afrique" (1958-1959), Marc Carlier a effectué, après l'Algérie où il a servi de nombreuses années, un premier séjour au Niger, affecté au GN de N'Guigmi puis à sa dissolution, dans les postes des confins. Dans les fonctions diversifiées qu'il a exercées, il a été directeur des études au CMIDOM. Il a achevé sa carrière au Niger. A la retraite, il s'est consacré à l'évocation d'une histoire méconnue et à maintenir le liens avec ses goumiers. Saharien convaincu.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Bibliographie

Autres parutions

la drôle de guerre. Confins nigériens. 1938-1940 Karthala 2006
Les ralliements à la France Libre au Niger-est 1940-1942 Mémoires d'Hommes 2006