Raphaël Heyer

Poète
Je vis dans la poésie, l'écriture en fait le compte. L'espace, le rouleau du temps et ses galeries d'images, la notion de chaos qui s'ordonne sans fin, l'évidence de l'érotisme brut des formes, l'éclat des rencontres se nouent en un souffle qui cherche voix.

Raphaël Heyer est un poète alsacien de langue française né à Strasbourg le 30 décembre 1979. Son enfance a pour cadre la petite ville de Rosheim, au pied du Mont-Sainte-Odile. Etudiant en Géographie puis en Lettres modernes à Strasbourg, il part à Dijon en 2002 pour suivre une formation aux métiers du patrimoine et du livre. C'est le Prix Michel-Burg de Poésie décerné en 2000 aux 1ères Rencontres de Molsheim, initiées par Gérard Burg sous le patronage de Jean-Pierre Faye, qui a véritablement révélé sa poésie sur la place publique. Il avait déjà publié quelques poèmes dans la revue littéraire étudiante Check-Point / Tryptik à Strasbourg auparavant.

Auteur de Vol de feu (2001), Et le Vent sur les eaux (2005) et À cheval sur le trépas (2009) dans la collection « Poètes des Cinq Continents » aux éditions L’Harmattan (Paris), il a donné lecture de sa poésie et pris part à de nombreuses manifestations poétiques comme les Lectures poétiques du FEC à Strasbourg, les Arts au Vert à Stosswihr (68), les marchés de la Poésie de Paris et de Strasbourg, la Nuit de la poésie dans le cadre de la Bibliothèque idéale 2007 à Strasbourg, et en de nombreux autres lieux et circonstances. Il a également organisé l’événement « À la rencontre de Maxime Alexandre (1899-1976) » à Rosheim en 2006, autour de la vie et de l’œuvre du surréaliste alsacien.

Au-delà de l'écriture poétique, Raphaël Heyer expérimente, en vidéo d'une part, le concept de "poèmétrage", courts-métrages liés à des poèmes, et en théâtre d'autre part, celui de "théâtre éleusien", qui s'est notamment traduit par l'écriture et la mise en scène de Les Veines du silence en 2002. Il a par ailleurs joué dans plusieurs pièces de théâtre (oeuvres de A. Camus, A. Jodorowsky, H. Levin, P. Minyana, K. Valentin).

Il intervient enfin depuis novembre 2009 dans la vie culturelle de Lausanne, collaborant à plusieurs projets théâtraux ainsi qu'au festival des Urbaines. Une soirée a notamment été consacrée à sa création poétique au Standard Café le 17 novembre 2010. www.raphael-heyer.eu/
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
DUT Info/com Métiers du Livre (spéc. Musées)

Fonction(s) actuelle(s) : Poète, Rédacteur, correcteur, éditeur, transcripteur freelance

Né(e) le 30/12/1979 à Strasbourg

Résidence

6 rue des Anges
67560 Rosheim
France
tel. 06 85 09 01 92 / 0041 (0) 77.453.31.93

Bibliographie