Laroussi Amri

Sociologue
Axe de recherche : Les ruptures ; celles-ci sont étudiées à travers quatre thématiques : les femmes, la tribu, l’islam, le développement local.
Les ruptures sont prises sur deux versants :
Celui, en amont, de leur genèse et dont la situation actuelle du monde arabe et africain est largement tributaire ; elles sont abordées en tant que phénomène social, pris dans sa temporalité historique, ses fondements anthropologiques, ses manifestations économiques. (d’où une sociologie de la stigmatisation et du diagnostic).
Celui, en aval, des solutions pour en réguler les effets et proposer des pistes de réflexion touchant le développement, la réforme et l’amélioration des conditions de vie en société dans les mondes arabe et africain (d’où une sociologie de la transformation, de la réforme et du changement).
Une réflexion théorique est menée sur des pistes alternatives en sciences sociales autour de notions et de concepts divers tels que la contradiction, la régressivité, la saveur, l’autonomie, le dynamisme intérieur, la centralité de la femme, l’infisâl (la séparation en tant que mécanisme d’aliénation) et l’ittisâl ( la communion, la fusion en tant que principes de liaison) comme traits distinctifs déterminant les types de civilisation.



Né en Tunisie (Nord-Ouest, Béja). Docteur en Sociologie (Univesité de Paris VII, Jussieu). Marié à Nelly Amri.
Actif dans plusieurs associations de développement. Actif dans plusieurs conseils et établissements scientifiques à l'échelle maghrébine et africaine.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Habilitation à Diriger les Recherches, HDR

Institution de travail :
26 Rue Dargouth Pacha, Tunis

Fonction(s) actuelle(s) : Sociologue, Enseignant-Chercheur

Pays d'origine : Tunisie

Bibliographie

Autres parutions

1- Les femmes soufies ou la passion de Dieu, Editions Dangles, France, 1992 (en collaboration avec Nelly Amri)
2-La tribu au Maghreb médiéval, Pour une sociologie des ruptures. Université de Tunis, 1997, Tunis.
3-Population et développement en Tunisie, aspects socio-culturels, (en collaboration avec RIda Ben Amor, Cahiers de l'IREP, n° 12, Ministère du développement Economique, 1999, Tunis.
4-Mutations du marché du travail, la précarité et ses impacts en Tunisie, en collaborationavec ben Sedrine, M. Amami, A Nciri, Publications de l'UGTT, 2008, Tunis

Articles, contributions

L’AUTODYNAMISME INTÉRIEUR
Une notion socio-anthropologique et sa dynamique historique au Maghreb
publié le 31/07/2006, consulté 3250 fois