• Couverture Comparaison explicite et comparaison implicite dans le discours de propagande électorale

COMPARAISON EXPLICITE ET COMPARAISON IMPLICITE DANS LE DISCOURS DE PROPAGANDE ÉLECTORALE

Lamria Chetouani

Aspects linguistiques du texte de propagande
Date de publication : janvier 2006
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Que le terme propagande soit "disgracié" (F. d'Almeida, 2002) ou
"décrié" (J. M. Domenach, 1950), qu'il renvoie à la "persuasion clandestine"
(V. Packard, 1958) ou au "viol des foules" (S. Tchakhotine, 1952), qu'il
signifie opération "silencieuse" (I. Ramonet, 2001) ou acte "totalitaire"
(M. Charlot, 1970), il ne représente, pour nous, qu'une communication persuasive,
ou tout simplement une pratique langagière visant à influencer
l'interlocuteur en vue de le faire agir dans le sens désiré 1.
L'étude porte sur les tracts électoraux 2 des deux finalistes de la présidentielle
française de 2002. Ces documents distribués dans les boites aux lettres
avaient pour objectif d'atteindre une cible très large, et de s'adresser à tout
électeur potentiel, quels que soient sa catégorie socio-professionnelle, son âge,
son milieu, et sa couleur politique. Les émetteurs d

     
  • ISBN : 2-296-00007-X • janvier 2006 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto