• Couverture Une paix fondée sur des principes erronés Entretien avec
  • 4eme Une paix fondée sur des principes erronés Entretien avec

UNE PAIX FONDÉE SUR DES PRINCIPES ERRONÉS ENTRETIEN AVEC

Nikola Kovac

revue d'origine de cet article : Confluences Méditerranée 20

Date de publication : janvier 1997
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

- Était-ce le bon moment pour faire des élections en Bosnie sachant
que toutes les conditions démocratiques n'étaient pas requises?
Toutes les conditions nécessaires n'ont pas été remplies pour un
scrutin démocratique. Il ne peut pas y avoir de climat démocratique
quand la moitié de la population vit en exil et tant que les routes, la
circulation des gens et des biens ne sont pas ouvertes dans le pays. On ne
peut toujours pas passer d'une entité à l'autre.
L'agression a été imposée à la Bosnie. Aujourd'hui c'est la paix qui est
imposée à la Bosnie. Ce n'est pas une paix juste, ce n'est pas une paix
négociée, c'est une paix octroyée, imposée.
Les élections ont été imposées pour plusieurs raisons. Il yale
pragmatisme politique des Américains durant leur propre campagne
électorale et l'intérêt de la communauté internationale

     
  • ISBN : 2-7384-4974-3 • janvier 1997 • 6 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso