• Couverture A la découverte du cinéma égyptien
  • 4eme A la découverte du cinéma égyptien

A LA DÉCOUVERTE DU CINÉMA ÉGYPTIEN

Bernard Lecat

revue d'origine de cet article : Confluences Méditerranée 20

Date de publication : janvier 1997
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Sans être totalement inconnu en Europe, le cinéma égyptien, qui a
produit à ce jour quelque 3000 longs métrages, souffre d'un déficit
d'image et d'une réputation assez peu glorieuse: pour la majorité des
gens, il s'agit de films de série "B" sans grande valeur
cinématographique. Il est vrai qu'une très grande partie du cinéma
cairote est constituée de "séries B" diffusées un peu partout dans le
monde arabe. Le cinéma d'auteur existe néanmoins, malgré l'extrême
fragilité économique de ce secteur, et les imp e dim en ta
bureaucratiques.
Le plus connu des cinéastes égyptiens, Youssef Chahine, déclarait l'an
dernier à notre confrère de Télérama: "Je suis en guerre. Je me bats donc
contre un ministre qui voudrait gérer, à lui seul, le cinéma, la radio, les
journaux et la télévision." 1 Chahine a dénoncé par le passé la pratique
déloyale de la télévision égyptienne

     
  • ISBN : 2-7384-4974-3 • janvier 1997 • 6 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso