• Couverture Une carte d'identité biométrique pour les Britanniques -

UNE CARTE D'IDENTITÉ BIOMÉTRIQUE POUR LES BRITANNIQUES -

L. Laniel / P. Piazza

revue d'origine de cet article : Cultures et Conflits 64

Date de publication : février 2007
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

dans l'anonymat le plus complet et avec la quasicertitude
de ne
jamais rencontrer le moindre obstacle 11".
On ne trouve pas davantage de précisions dans les déclarations officielles
formulées au cours des années 1990, décennie durant laquelle les initiatives
favorables à la mise en place de procédures d'encartement des citoyens établissent
pourtant un lien plus direct avec le terrorisme nordirlandais.
En
mars 1991, le député David Trimble (chef de file des loyalistes d'Ulster) essaie
d'introduire dans le projet de loi Northern Ireland Bill, présenté à la chambre
des Communes, une clause prévoyant l'institution d'une carte d'identité obligatoire
qu'il considère comme absolument nécessaire au nom de la lutte
contre le terrorisme en Irlande du Nord. Mais en vain, car, de l'aveu même de
certains membres ou alliés du gouvernement conservateur de l'époque, cette
initiative est bien peu rigoureusement justifiée au vu des critiques argumentées
qu'elle engendre. Ainsi, Lord d'Arran, ministre de l'Irlande du Nord de
John Major, déclare devant la chambre des Lords : "Les forces de sécurité ne
considèrent pas que l'identification pose problème

     
  • ISBN : 978-2-296-02667-4 • février 2007 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto