• Couverture La féminisation dans les entreprises du bâtiment : une normalisation sociale des comportements ouvriers masculins ?
  • 4eme La féminisation dans les entreprises du bâtiment : une normalisation sociale des comportements ouvriers masculins ?

LA FÉMINISATION DANS LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT : UNE NORMALISATION SOCIALE DES COMPORTEMENTS OUVRIERS MASCULINS ?

Stéphanie Gallioz

revue d'origine de cet article : Cahiers du Genre 47

Date de publication : décembre 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Résumé
Pris dans une conjoncture difficile en termes de recrutement de maind'oeuvre,
le secteur du bâtiment envisage de féminiser l'ensemble de ses
métiers. L'introduction de la mixité lui apparaît alors comme un caractère
de'modernité sociale' par rapport à une main-d'oeuvre construite comme
'archaïque'. Dans ce contexte, les femmes sont exhortées à devenir des agents
de pacification, voire de régulation des conflits sociaux. Cette politique
annoncée de féminisation peut se présenter comme un acte d'encadrement,
dans le sens d'un'dressage' social des comportements des ouvriers

     
  • ISBN : 978-2-296-10531-7 • décembre 2009 • 22 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso

9 autres articles dans ce numéro

Vendre des bières au Cambodge - jusqu'à en mourir
Ian Lubek, Helen A. N. Lee, Mee LianWong, Tiny van Merode, Sarath Kros, Meghan McCourt, Jillian Schuster (Crocker), Trisha Pagnutti, Srilakshmi Ganapathi, Jessica Cadesky, Gabe Pollock, Roel Idema
L'égalité prise au piège de la rhétorique managériale
Alain Amintas et Annie Junter
La mixité au service de la performance économique : réflexions pour penser la résistance Introduction
Revue des revues indiennes sur le genre, 2006-2008
Stéphanie Tawa Lama-Rewal
Les débats sur les quotas (Finlande) et sur la parité (France
Eeva Raevaara, Traduit de l'anglais par Marie-Hélène Bourcier
Quand les politiques volontaristes de mixité ne suffisent pas : les leçons du syndicalisme anglais
Cécile Guillaume et Sophie Pochic
Les revues enmandarin sur le genre
Marylène Lieber et Peng Jenyu
L'essentialisme au service d'une mixité économiquement performante
Irène Jonas et Djaouida Séhili
Le care, un débat ouvert : des politiques du temps au social care
María Teresa Martín-Palomo