• Couverture La corruption politique en Espagne Tradition et modernité
  • 4eme La corruption politique en Espagne Tradition et modernité

LA CORRUPTION POLITIQUE EN ESPAGNE TRADITION ET MODERNITÉ

Antonio Elorza

revue d'origine de cet article : Confluences Méditerranée 15

Date de publication : juin 1995
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Parmi les récentes explications sur l'origine de la Mafia en Sicile, celles
qui insistent sur le "modèle espagnol" ne manquent pas, dans la lignée
des explications de Henner Hess dans son livre Mafia. Zentrale Herrschaft
und lokale Gegenmacht (Tübingen, 1970). Hess souligne le rôle joué par
la Mafia, à sa préhistoire, comme contrepouvoir échappant à la juridiction
nationale et reposant sur l'appartenance à une clientèle privilégiée et sur
le recours à une violence privée estimée légitime. Un gouvernement
absolu, mais aussi lointain et faible, laissait pratiquement dans le vide la
sphère de pouvoir local où seuls comptent le patronage, les bravi
dépendants du baron ou le pouvoir des proches du Saint-Office. Dans un
ouvrage plus récent, La mafia come metodo, Nicola Tranfaglia
systématise l'explication, insistant

     
  • ISBN : 2-7384-3655-2 • juin 1995 • 11 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso