• Couverture la question du territoire en Inde: de l'universalisme aux particularismes?
  • 4eme la question du territoire en Inde: de l'universalisme aux particularismes?

LA QUESTION DU TERRITOIRE EN INDE: DE L'UNIVERSALISME AUX PARTICULARISMES?

Christophe Jaffrelot

revue d'origine de cet article : Cultures et Conflits 2122

Date de publication : juin 1996
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La tradition politique indienne, telle qu'elle apparaît, par exemple,
dans l'Arthashastra (le traité de l'Artha, c'est-à-dire de la sphère
politico-économique) ne réserve qu'une place ambiguë et subordonnée
au territoire: le roi règne sur un jana pa da, c'est-à-dire sur un "pays"
au sens de "population-et-territoire"1. La terre et les hommes ne sont
pas différenciés, ces deux entités n'étant que des moyens pour les fins
du roi : le pouvoir s'exerce sur la terre pourvue d'hommes pour
permettre au souverain de préserver l'ordre (social et cosmique). Par
implication "tout roi parfait est par définitionsouverain universel"2.
Madeleine Biardeau souligne d'ailleurs que le rituel de consécration
royal est précédé d'une "conquête des points cardinaux" et que "le roi
arbore des titres prestigieux comme s'il régnait sur l'univers et que son
palais fortifié en occupait le centre"3 e

     
  • ISBN : 2-7384-4370-2 • juin 1996 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso