• Couverture De la différence entre l'objet transitionnel et l'objet a

DE LA DIFFÉRENCE ENTRE L'OBJET TRANSITIONNEL ET L'OBJET A

Jean-François de Sauverzacl

revue d'origine de cet article : Psychologie Clinique 10

Date de publication : janvier 2001
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Résumé
Une réflexion sur des cas cliniques (Dolto, Winnicott, Freud relu par
Lacan), souligne la différence entre l'objet transitionnel (Winnicott) instaurant
une aire d'illusion créatrice, et l'objet a, cause du désir (Lacan). Confondus par
certains auteurs, ces deux objets sont antithétiques: entre fantasme et symbole,
le transitionnel privilégie la positivité du lien imaginaire tandis que Lacan pense
l'objet petit a comme effet d'une coupure, réel qui choit de l'imaginaire (sein,
voix, regard, excrément, etc.) puisqu'il n'a pas d'image spéculaire. L'opposition
se résout, si l'on considère - J. Hassoun - que l'objet perdu est le fondement de
l'espace transitionnel

     
  • ISBN : 2-7475-0056-X • janvier 2001 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto