• Couverture NATIONALISMES CORSES ET PERSPECTIVES EUROPÉENNES

NATIONALISMES CORSES ET PERSPECTIVES EUROPÉENNES

Christian Lefebvre

revue d'origine de cet article : Cultures et Conflits 7

Date de publication : septembre 1992
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Dimanche 20 septembre 1992: à l'occasion du référendum sur
la ratification par la France du traité de Maastricht, 56,72 % des
suffrages exprimés en Corse ont été favorables au "non", la Haute
Corse arrivant en deuxième position des départements français ayant
voté "non", la Corse du Sud en 9ème position. Le pourcentage
d'abstention a été supérieur à 44 %. Déduire de ces résultats que la
Corse est naturellement, à cause de son insularité, méfiante, voire
hostile à l'idée de la construction européenne, serait une conclusion
simpliste. L'objet de cette étude est d'analyser comment la
construction européenne est perçue par les différentes organisations
publiques et clandestines qui composent ce qu'on appellera par
commodité de langage le mouvement nationali

     
  • ISBN : 2-7384-1877-5 • septembre 1992 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto