• Couverture ÉTAT SOCIAL ACfIF ET CONTROLE DES CHOMEURS : UN TOURNANT RIGORISTE ENTRE TENDANCES EUROPEENNES ET LOGIQUES NATIONALES

ÉTAT SOCIAL ACFIF ET CONTROLE DES CHOMEURS : UN TOURNANT RIGORISTE ENTRE TENDANCES EUROPEENNES ET LOGIQUES NATIONALES

Vincent Dubois

revue d'origine de cet article : Politique Européenne 21

Date de publication : avril 2007
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le contrôle des chômeurs peut être défini comme l'ensemble des
pratiques institutionnelles de vérification de leur situation, en
particulier de leur "volonté" effective de (re)trouver un emploi. Ces
pratiques, généralement liées aux procédures d'indenmisation du
chômage, conduisent à sanctionner ceux dont les comportements
sont jugés frauduleux, abusifs, et plus largement non conformes au
système - variable - des attentes sociales formulées à leur égard. Un tel
contrôle est aussi ancien que 1'"invention" de l'indenmisation du
chômage comme catégorie d'action publique. En France, à la fin du
XIXèmesiècle, les caisses de secours syndicales procédaient déjà à un
examen rigoureux des travailleurs privés d'emploi afin de déterminer
s'ils "méritaient" qu'on leur vienne en aide et d'en écarter les
"parasites", considérés comme déviants

     
  • ISBN : 978-2-296-02851-7 • avril 2007 • 24 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto