• Couverture L'innovation associative et le service public du sport. Entre intérêts partagés et intérêt général

L'INNOVATION ASSOCIATIVE ET LE SERVICE PUBLIC DU SPORT. ENTRE INTÉRÊTS PARTAGÉS ET INTÉRÊT GÉNÉRAL

Jean-Paul Callède1

Le sport entre public et privé : frontières et porosités
Date de publication : mai 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Notre étude peut être lue comme une contribution à la sociologie historique.
Elle a pour objectif d'étudier l'association sportive - le club - en tant que forme
novatrice de regroupement des personnes autour d'un but commun : la pratique du
sport. La transformation de la société, l'évolution du lien social et celle du rapport
des individus aux associations, les relations qu'entretiennent les clubs (et autres
associations) avec la puissance publique sont autant de traits, parmi d'autres, qui
permettent de caractériser le changement social.
Nous essayerons de montrer qu'au fil des décennies, l'association sportive apparaît
comme un lieu de tensions entre l'expression de valeurs et d'intérêts partagés
(au plan du groupement qu'est le club, l'association) et l'affirmation de l'intérêt général
(voire sa réaffirmation) qui est le propre de la puissance publique. Non seulement
ces deux formes d'expression ne sauraient se confondre, mais, plus encore,
elles paraissent n'avoir de fondement

     
  • ISBN : 978-2-296-09367-6 • mai 2009 • 8 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto