• Couverture Le Sati, rituel d'auto-immolation de la veuve hindoue, à l'époque coloniale en Inde
  • 4eme Le Sati, rituel d'auto-immolation de la veuve hindoue, à l'époque coloniale en Inde

LE SATI, RITUEL D'AUTO-IMMOLATION DE LA VEUVE HINDOUE, À L'ÉPOQUE COLONIALE EN INDE

Le feu, symbole identitaire
Date de publication : janvier 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Symbole à la fois de création et de destruction, le feu occupe
une place prépondérante dans la religion et la culture hindoues. D'un
côté, symbole unifiant et purificateur, le feu unit l'homme et la femme
lors de la cérémonie du mariage. De l'autre, jusqu'en 1829, la veuve
hindoue du sous-continent indien pratiquait le sati, rituel d'auto-
immolation sur le bûcher funéraire de son mari. Cette coutume fut la
cause de nombreuses controverses durant la période coloniale. Dans un
premier temps, nous poserons brièvement le contexte historique. Puis
nous situerons le rituel du sati dans le contexte social. Nous traiterons
de son évolution (du symbolique à la réalité), de sa portée dans les
classes qui le pratiquaient, de sa popularisation durant la période
coloniale et enfin de son abolition légale, imposée en 1829 par le
gouverneur anglais William Bentinck.

     
  • ISBN : 978-2-296-10787-8 • janvier 2009 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso