• Couverture L'Expression de l'orthodoxie victorienne à travers le symbole du feu dans Jane Eyre et A Tale of Two Cities
  • 4eme L'Expression de l'orthodoxie victorienne à travers le symbole du feu dans Jane Eyre et A Tale of Two Cities

L'EXPRESSION DE L'ORTHODOXIE VICTORIENNE À TRAVERS LE SYMBOLE DU FEU DANS JANE EYRE ET A TALE OF TWO CITIES

Le feu, symbole identitaire
Date de publication : janvier 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Il convient d'entamer cet article par la définition du symbole
proposée par Paul Ricoeur en 1969. Dans Le conflit des interprétations,
il écrit à cet effet : "J'appelle symbole toute structure de signification
où un sens indirect, primaire, littéral, désigne par surcroît un autre sens
indirect, secondaire, figuré, qui ne peut être appréhendé qu'à travers le
premier"3.
Selon Ricoeur, un symbole se caractérise avant tout par cette
dualité qui lui est propre et qui le place constamment entre le concret
et le figuratif. Pour le cas du feu, cette dualité s'exprime de manière
tout aussi marquante dans les esprits que la brûlure sur la peau.
Comprendre l'importance du feu dans Jane Eyre et A Tale of Two
Cities revient d'abord à cerner l'élément feu et par ailleurs les sens
plus indirects, plus figurés, qu'on lui attribue. Ces deux niveaux
d'interprétation sont étroitement liés dans les deux romans concernés
par cette analyse, mais nous chercherons surtout à déterminer dans
quelle mesure le feu est lié à

     
  • ISBN : 978-2-296-10787-8 • janvier 2009 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso