• Couverture Simondon technologue, une individuation inachevée Dialogues (et silences) avec les théories des machines dans la France de l'après-guerre1
  • 4eme Simondon technologue, une individuation inachevée Dialogues (et silences) avec les théories des machines dans la France de l'après-guerre1

SIMONDON TECHNOLOGUE, UNE INDIVIDUATION INACHEVÉE DIALOGUES (ET SILENCES) AVEC LES THÉORIES DES MACHINES DANS LA FRANCE DE L'APRÈS-GUERRE1

Cahiers Simondon
Date de publication : mai 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Quel est le milieu à partir duquel Simondon s'est individué
comme technologue ? Il s'est en fait individué au carrefour de
différents milieux, et l'on ne saurait oublier non plus que sa
technologie génétique est apparue comme une ramification d'un
projet philosophique général. Mais je vais me focaliser uniquement
sur le champ que l'on peut appeler "Technologie générale", ou
théorie générale des techniques. Dans ce milieu préindividuel, les
relations de l'oeuvre de Simondon avec celle de Leroi-Gourhan, ou
avec l'Encyclopédie, ont déjà été abordées ; mais ce ne sont pas
des références déterminantes en ce qui concerne les machines,
dont le statut au sein des objets techniques a été moins discuté. La
délimitation des catégories de "technique" et de "machine" est
un problème persistant, auquel Simondon n'échappe pas. Dès
l'introduction de MEOT, Simondon

     
  • ISBN : 978-2-296-55045-2 • mai 2011 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat