• Couverture Récit de vie et pluralité interprétative en sciences de l'éducation : le cas des histoires de vie
  • 4eme Récit de vie et pluralité interprétative en sciences de l'éducation : le cas des histoires de vie

RÉCIT DE VIE ET PLURALITÉ INTERPRÉTATIVE EN SCIENCES DE L'ÉDUCATION : LE CAS DES HISTOIRES DE VIE

La pluralité interprétative
Date de publication : décembre 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Les travaux de Paul Ricoeur (1983, 1990) ont contribué à rendre
compte des pouvoirs épistémiques du récit, tout en mettant en
avant la problématique herméneutique dont ils procèdent, et
qu'ils nourrissent. Les pouvoirs épistémiques du récit sont de
plusieurs ordres. En premier lieu, ils contribuent à porter jusqu'au
lecteur des formes de vie et des expériences qui sans lui seraient
restées sans postérité ni partage possibles. Dans son
"autobiographie intellectuelle", Ricoeur (1995) le note avec insistance
: "le discours n'est jamais seulement pour sa propre
gloire (…), il veut, dans tous ses usages, porter au langage une
expérience, une manière d'habiter et d'être au monde, qui le précède
et demande à être dite" (p. 60). On pourrait évoquer en ce
cas une épistémé de premier ordre, ou de premier niveau : être
informé, prendre connaissance

     
  • ISBN : 978-2-296-12700-5 • décembre 2010 • 24 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat