• Couverture ANALYSE D'UNE CONVERSATION : OUVERTURE DU STOCK DE CONNAISSANCES DE LA COMPETENCE COLLECTIVE
  • 4eme ANALYSE D'UNE CONVERSATION : OUVERTURE DU STOCK DE CONNAISSANCES DE LA COMPETENCE COLLECTIVE

ANALYSE D'UNE CONVERSATION : OUVERTURE DU STOCK DE CONNAISSANCES DE LA COMPETENCE COLLECTIVE

Fantasmes, mythes, non-dits et quiproquo
Date de publication : janvier 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Introduction
Selon une enquête Changements Organisationnels et Information de 199714,
59 % des salariés interrogés déclarent "réaliser une partie de leur travail en
groupe ou collectivement". Dans neuf cas sur dix, le travail en groupe est
"réalisé avec des collègues appartenant à une même unité de travail", mais il
n'est plus réalisé indépendamment d'autres collectifs puisque dans près de 50%
des cas, il est "réalisé avec d'autres personnes de l'entreprise" et dans 25%
des cas "avec des personnes extérieures à l'entreprise". Le travail collectif
n'est en soi pas nouveau. Même dans le schéma fordo-taylorien de travail, le
collectif était présent mais TAYLOR, en bon ingénieur, ne s'intéressait qu'à
l'individu isolé sur la chaîne de montage quand il met en place son Organisation
Scientifique de Travail (OST). Aucune place n'était faite aux formes collectives
de travail. Ce qui a changé ces dernières années, c'est le regard que les
responsables d'entreprises porten

     
  • ISBN : 978-2-296-10568-3 • janvier 2010 • 26 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso