• Couverture Casse, politique et représentation dans la France contemporaine
  • 4eme Casse, politique et représentation dans la France contemporaine

CASSE, POLITIQUE ET REPRÉSENTATION DANS LA FRANCE CONTEMPORAINE

Fantasmes, mythes, non-dits et quiproquo
Date de publication : janvier 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

L’objet de cet article est d’explorer les pratiques de déprédation de biens
dans les mouvements de protestation collective. Pour ce faire, il compare
les pratiques de deux groupes distincts régulièrement visés par la
dénomination de "casseurs" : les anarchistes et autonomes d’une part, les jeunes
issus des quartiers populaires d’autre part. Nous proposons, à travers une étude
concrète des actes de casse par l’intermédiaire d’entretiens et d’observations de
terrain, de saisir les logiques de cette étrange association. Cet article souhaite ainsi
comprendre en quoi la catégorie de casseurs, les pratiques qu’elle recouvre et le
rapport à la représentation politique des groupes qui sont l’objet de cette
dénomination sont liés. En effet, les anarchistes comme les jeunes issus des
quartiers populaires sont dans un rapport d’extériorité à la représentation politique,
que celui-ci soit voulu – les

     
  • ISBN : 978-2-296-10568-3 • janvier 2010 • 24 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso