• Couverture Comment continuer à confluer ?
  • 4eme Comment continuer à confluer ?

COMMENT CONTINUER À CONFLUER ?

Régine Dhoquois-Cohen

revue d'origine de cet article : Confluences Méditerranée 49

Date de publication : mai 2004
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Je suis entrée au comité de rédaction de cette revue en
1991, à la demande de Jean-Paul Chagnollaud. Le plus
souvent, les choses se sont bien passées malgré quelques
frictions inévitables entre personnes de sensibilités, de
cultures et d'histoires différentes. Mais depuis quelque
temps mon malaise s'accroît. Lors de la préparation de ce
numéro, j'ai fait état de mon désaccord à propos de la
responsabilité écrasante attribuée par les rédacteurs de ce
numéro à Israël et au conflit israélo-palestinien dans la
difficulté pour le monde arabe d'accéder à la démocratie.
Je reconnais que le problème existe, au moins du fait de la
manipulation de leurs peuples par les gouvernements en
place, mais je pense aussi que la politique du bouc-émissaire
n'est pas la solution pour l'entrée du monde arabe
dans une ère plus démocratique. C'est pourquoi j'ai
souhaité exprimer mes interrogations dans le court article
qui suit afin que les désaccords au sein de la revue soient
montrés, même s'ils sont pour le moment minoritaires.
Cette "profession de foi" peut paraître unilatérale. Elle ne
reprend pas en effet les fondamentaux sur le caractère
criminel et politiquement désastreux à long terme de la
politique israélienne, qu'il s'agisse des colonies, du mur,
des destructions de maisons, des assassinats ciblés etc.
Mais pour qu'il y ait dialogue encore faut-il entendre la
parole de l'autre.

  • DOSSIER
  • ISBN : 2-7475-6388-X • mai 2004 • 4 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso