• Couverture Les mots de l’islam

LES MOTS DE L’ISLAM

Paul Balta

revue d'origine de cet article : Confluences Méditerranée 40

Date de publication : décembre 2001
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Les attentats du réseau Al-Qaïda (la Base) d’Oussama Ben Laden contre les États-Unis, le 11 septembre 2001, ont été un choc pour le monde entier. Pris de court, les journalistes qui, le plus souvent, ne connaissent guère la religion musulmane ont utilisé à tort nombre d’expressions et fait quelques amalgames entre Arabes et musulmans, islam et islamisme, islam et terrorisme. Rappelons à ce propos que tous les musulmans (entre 1,3 et 1,5 milliard) ne sont pas arabes et que tous les Arabes (environ 300 millions) ne sont pas musulmans. En effet, il y a environ 10 % de chrétiens arabes dont la moitié vit au Proche-Orient, l’autre moitié ayant pris le chemin de l’exil. Dans un deuxième temps, télévisions, radios et presse écrite ont fait un effort pour aider les auditeurs et les lecteurs à s’y retrouver. Néanmoins leur tâche n’était pas aisée dans la mesure où le sens de certains mots a évolué. En outre, pour justifier leurs actions, les mouvements islamistes instrumentalisent les textes sacrés et ont tendance à détourner certains termes de leur sens premier. Retenons les principaux , liés à l’actualité, en commençant par l’islam1.

     
  • ISBN : 2-7475-2051-X • décembre 2001 • 6 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto