• Couverture Le gestionnaire public et l'évaluation pour la prévention de la corruption : cas de l'Administration publique burkinabé
  • 4eme Le gestionnaire public et l'évaluation pour la prévention de la corruption : cas de l'Administration publique burkinabé

LE GESTIONNAIRE PUBLIC ET L'ÉVALUATION POUR LA PRÉVENTION DE LA CORRUPTION : CAS DE L'ADMINISTRATION PUBLIQUE BURKINABÉ

Ousmane Djiguemde

revue d'origine de cet article : Cahiers de l'IREA 10

Date de publication : mai 2017
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La crise économique et financière de 2008 a replacé au
centre des débats la question de la gestion rationnelle
des ressources publiques. L'un des moyens, que la
communauté a de savoir la façon dont ses ressources sont
utilisées, est l'évaluation des interventions publiques, qui
peut être réalisée par l'Administration elle-même ou, à sa
demande, par une structure extérieure. Au coeur de cette
activité se trouve le manager public. Mais, qu'elle soit
interne ou externe, pour que cette activité mérite
effectivement le nom d'évaluation, il faut qu'elle cherche
sérieusement à expliquer quels facteurs ont produit quels
effets (Trosa, 2003).

     
  • ISBN : 978-2-343-12145-1 • mai 2017 • 58 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat