• Couverture 'Cousue pour être belle' : quand l'institution médicale construit le corps féminin au Cambodge
  • 4eme 'Cousue pour être belle' : quand l'institution médicale construit le corps féminin au Cambodge

'COUSUE POUR ÊTRE BELLE' : QUAND L'INSTITUTION MÉDICALE CONSTRUIT LE CORPS FÉMININ AU CAMBODGE

Clémence Schantz

revue d'origine de cet article : Cahiers du Genre 61

Date de publication : décembre 2016
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La périnéorraphie est une pratique chirurgicale biomédicale qui vise à resserrer fortement le périnée des femmes après un accouchement par voie basse. Au Cambodge, par cette pratique, et à travers l'institution biomédicale les soignantes construisent un corps féminin qui s'inscrit dans une représentation symbolique du corps fortement genrée, où le corps féminin, faible et vulnérable, doit être façonné sur mesure, de manière à répondre aux attentes du corps masculin. Cet article souhaite montrer qu'en rendant les femmes conformes à leur rôle d'épouse, l'institution biomédicale participe à la reproduction de la structure ; il vise également à interroger les logiques des acteurs, notamment l'incorporation de la pratique par les soignantes qui disent rendre ainsi service aux autres femmes.

     
  • ISBN : 978-2-343-10754-7 • décembre 2016 • 20 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat