• Couverture Jeu, violence et mise en jeu corporelle l'empathie relationnelle au cœur des interactions ludomotrices
  • 4eme Jeu, violence et mise en jeu corporelle l'empathie relationnelle au cœur des interactions ludomotrices

JEU, VIOLENCE ET MISE EN JEU CORPORELLE L'EMPATHIE RELATIONNELLE AU CŒUR DES INTERACTIONS LUDOMOTRICES

Éric Dugas et Frédéric Loyer

Les violences scolaires d'aujourd'hui en question
Date de publication : février 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le jeu est constitutif de l'être humain. Le jeu est, parmi d'autres, une pratique sociale protéiforme, transculturelle qui contribue au développement physique, social, affectif et cognitif de tout individu. Si bien que la citation de Schiller selon laquelle "L'homme n'est pleinement homme que lorsqu'il joue"3 résume l'importance du jeu dans la construction de soi et des relations aux autres, mais aussi comme reflet d'une société et culture données. Pourtant, le jeu a longtemps été, d'une part, condamné et, d'autre part, cantonné à l'univers enfantin, au simple défoulement : i) Condamné car le jeu a été longtemps réprimandé, interdit, jugé peu digne et guère sérieux pour s'y consacrer, par exemple, sur le plan de l'analyse scientifique. Dans d'autres temps et d'autres lieux, n'entendionsnous pas avec mépris que "jouer c'est déchoir, souiller son âme" (décret contre les jeux tels que la soule) ? Ou encore les activités ludiques comme des "vestiges de rites magiques et religieux".

     
  • ISBN : 978-2-343-13929-6 • février 2018 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat