• Couverture La prédominance des sports collectifs en éducation physique et sportive (eps) : impact sur l'égalité des chances de réussite
  • 4eme La prédominance des sports collectifs en éducation physique et sportive (eps) : impact sur l'égalité des chances de réussite

LA PRÉDOMINANCE DES SPORTS COLLECTIFS EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE (EPS) : IMPACT SUR L'ÉGALITÉ DES CHANCES DE RÉUSSITE

Lucie Mougenot

Les violences scolaires d'aujourd'hui en question
Date de publication : février 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La question du choix des contenus d'enseignement diffusés à l'école a déjà fait l'objet de nombreuses recherches depuis une cinquantaine d'années. La légitimité des savoirs a été bien souvent questionnée car l'école tend à privilégier des savoirs issus d'une culture faisant défaut, notamment aux classes populaires, ce qui a pour conséquence la préservation des inégalités scolaires et sociales (Bourdieu et Passeron, 1970 ; Baudelot et Establet, 1971 ; Dubet et Duru-Bella, 2000). La persistance des inégalités à l'école et l'illusion de la réussite pour tous renvoie à la problématique d'une violence symbolique qui serait créée et entretenue par l'institution elle-même. Nous allons nous intéresser ici à cette violence symbolique au sens bourdieusien, c'est-à-dire à une violence subtile et invisible qui prend appui sur des croyances socialement inculquées, des attentes collectives (Bourdieu, 1994). Il s'agit d'une forme de violence qui fait référence à une domination dite douce, mais qui entraîne à long terme des effets néfastes chez les individus dont font partie par exemple l'auto-dénigrement ou l'auto-exclusion.

     
  • ISBN : 978-2-343-13929-6 • février 2018 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat