• Couverture L'épuisement professionnel chez les étudiants : un nouveau challenge de Santé Publique
  • 4eme L'épuisement professionnel chez les étudiants : un nouveau challenge de Santé Publique

L'ÉPUISEMENT PROFESSIONNEL CHEZ LES ÉTUDIANTS : UN NOUVEAU CHALLENGE DE SANTÉ PUBLIQUE

S. Mihailescu, M.Tavolacci et J. Ladner

Étudiants : acteurs de leur santé ?
Date de publication : janvier 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Hebert Freudenberger a élaboré pour la première fois la notion d'épuisement professionnel ou de "burn out", autrement dit en français "la chandelle qui se consume" en 1974. Il le décrivait comme : "un état de fatigue, de frustration, de dépression, provoqué par la dévotion à une cause, un mode de vie, ou une relation humaine et qui échoue à produire les résultats espérés". Il était à ce moment psychiatre dans une clinique de New York où travaillaient de jeunes bénévoles venant en aide à des patients toxicomanes. Des associations avec la suspicion d'être sous-estimé par rapport à sa juste valeur et différents problèmes psychosomatiques ont été également remarqués. Il observa que le déni de ces sentiments était l'attitude la plus fréquente avec la progression du burn out. Des comportements à risque étaient développés par certains individus qui arrivaient à ce stade, comme par exemple la consommation de drogues qui pouvait être une fausse solution à cette situation.

     
  • ISBN : 978-2-343-13384-3 • janvier 2018 • 15 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat