• Couverture L'enseignement de l'histoire nationale au Québec : le nous, levier ou frein à la problématisation des construits identitaires et minorisants ?
  • 4eme L'enseignement de l'histoire nationale au Québec : le nous, levier ou frein à la problématisation des construits identitaires et minorisants ?

L'ENSEIGNEMENT DE L'HISTOIRE NATIONALE AU QUÉBEC : LE NOUS, LEVIER OU FREIN À LA PROBLÉMATISATION DES CONSTRUITS IDENTITAIRES ET MINORISANTS ?

Marc-André Éthier et David Lefrançois

revue d'origine de cet article : Revue française d'éducation comparée 17

Date de publication : juin 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le 28 novembre 2017, des caricaturistes et journalistes québécois ont raillé Justin Trudeau, quand il a essuyé ses larmes en présentant les excuses du gouvernement fédéral aux milliers de fonctionnaires, militaires et policiers que l'État canadien, jusque dans les années 1990, a discriminé en raison de leur homosexualité. La semaine précédente, au nom du même État, il avait demandé pardon aux enfants des nations innues, inuites et nunatukavut de Terre-Neuve-et-Labrador qui avaient subi de la discrimination et divers mauvais traitements dans les pensionnats où ils avaient été forcés de vivre de 1949 à 1980. Selon plusieurs commentateurs, ces déprécations publiques procèderaient d'une posture intellectuelle néfaste que des universitaires tenteraient d'importer dans les programmes québécois d'histoire nationale.

     
  • ISBN : 978-2-343-15270-7 • juin 2018 • 24 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat