• Couverture L'enseignement de l'histoire en Nouvelle-Calédonie
  • 4eme L'enseignement de l'histoire en Nouvelle-Calédonie

L'ENSEIGNEMENT DE L'HISTOIRE EN NOUVELLE-CALÉDONIE

Stéphane Minvielle

revue d'origine de cet article : Revue française d'éducation comparée 17

Date de publication : juin 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Archipel du Pacifique dont le peuplement est intervenu il y a environ 3000 ans, la Nouvelle-Calédonie voit l'émergence de l'ensemble culturel kanak vers l'an 1000 (Sand, 1996, 2010). En 1774, James Cook fait escale à Balade puis les contacts entre Kanak et Européens se multiplient dans la première moitié du XIXe siècle. La France prend possession de la Nouvelle-Calédonie en 1853. La période coloniale se caractérise par des spoliations foncières massives au détriment des Kanak assujettis (Merle, 2000), avec l'ambition de faire de la Nouvelle-Calédonie une colonie de peuplement par l'envoi de bagnards et de colons libres. Dès les années 1860-1870, l'exploitation des richesses minières, dont le nickel, débute. Durant la Première Guerre mondiale, la Nouvelle-Calédonie envoie des soldats combattre en Europe (Boubin-Boyer, 2001). En septembre 1940, elle choisit le camp de la France libre, avant l'arrivée des Américains en 1942 (Kurtovitch, 1998).

     
  • ISBN : 978-2-343-15270-7 • juin 2018 • 23 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat