• Couverture Le poids des mots/maux autour de la sentience animale Différences sémantiques et traductologiques entre bien-être et bientraitance
  • 4eme Le poids des mots/maux autour de la sentience animale Différences sémantiques et traductologiques entre bien-être et bientraitance

LE POIDS DES MOTS/MAUX AUTOUR DE LA SENTIENCE ANIMALE DIFFÉRENCES SÉMANTIQUES ET TRADUCTOLOGIQUES ENTRE BIEN-ÊTRE ET BIENTRAITANCE

Astrid Guillaume

Le bien-être animal : de la science au droit
Date de publication : novembre 2018
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Voilà ce qu'écrivait sur l'animal Nicolas malebranche au XVIIe siècle et arthur Schopenhauer deux siècles plus tard. Le chemin parcouru entre le XVIIe siècle et aujourd'hui est considérable en termes de découvertes scientifiques sur le comportement animal, en revanche, depuis les propos de Schopenhauer, la situation de l'animal s'est peu améliorée. Pourtant, il est aujourd'hui prouvé scientifiquement qu'il existe non pas une mais différentes formes d'intelligences et de sensibilités animales : l'animal crie parce qu'il souffre ou parce qu'il a peur ou bien il exprime son bien-être quand il est heureux et se sent bien.

     
  • ISBN : 978-2-343-15918-8 • novembre 2018 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat