• Couverture Résistance ou responsabilité culturelle ?
  • 4eme Résistance ou responsabilité culturelle ?

RÉSISTANCE OU RESPONSABILITÉ CULTURELLE ?

Daniel Vander Gucht

A propos de la culture
Date de publication : mars 2008
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Je voudrais donner à mon intervention le tour d'une reprise de quelques thèmes qui ont été évoqués durant ces journées et qui jettent des éclairages particuliers sur cette notion, fortement connotée, de "résistance culturelle". À commencer peut-être par un des dispositifs institutionnels mobilisés pour poursuivre l'objectif de résistance à la marchandisation de la culture, à savoir l'exception culturelle. Défendre l'idée que la culture au sens large - c'est-à-dire aussi bien la création artistique que le patrimoine historique, l'éducation ou l'information - constitue un bien public et que son accès doit être garanti sous la forme d'un service public est une idée assez bien partagée. Un premier clivage idéologique apparaît pourtant dès qu'est invoquée la préservation de son indépendance, et les libéraux (au sens européen et non américain du terme) ont beau jeu de dénoncer la mainmise de l'État qui la contrôle et la régente - au mépris, selon eux, des libertés individuelles. En revanche, les défenseurs de la notion d'exception culturelle ne manquent pas d'arguments pour prévenir des ravages dont une marchandisation de la culture peut menacer et gauchir les principes mêmes de la démocratie citoyenne.

     
  • ISBN : 978-2-296-05219-2 • mars 2008 • 8 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso