Entretien avec l'auteur

"Les arts martiaux permettent une certaine domestication des pulsions violentes"