Articles de presse

Lettre d’Alfredo Brandán Caraffa, fondateur avec Jorge Luis Borges de la Revue « Proa »

Jorge Luis Borges: « Cette revue a été fondée par Alfredo Brandan Caraffa et, pour le faire, il a imaginé un truc. Le voilà: j’étais rentré d’Europe et j’avais déjà écrit quelque chose; Brandán m’a dit: « Je veux fonder une revue qui représente la nouvelle génération littéraire. On s’est déjà réunis, Güiraldes, Pablo Rojas Paz et moi et nous avons pensé que la revue ne serait pas parfaite si vous n’étiez pas l’un des directeurs ». Cela m’a vraiment plu. C’est bon, je me suis dit, ils ont pensé à moi et moi, je ne suis pas connu (...) Chacun de nous a mis cinquante pesos; dans mon cas, c’est mon père qui me les a donnés. On a réuni deux cents pesos et avec cet argent on a pu publier le premier numéro de Proa (...) À Buenos Aires, qu’est-ce que vous faites maintenant avec deux cents pesosbn ? (Entrevue de l’écrivain Reina Roffé. dans «Conversaciones Americanas », Editorial Espuma, 1982)


Traduction Patricia J.Pioli : Pj_pioli@voila.fr

Auteur concerné