Sur Internet

La réforme de l'école maternelle - Pour éradiquer l'illettrisme

En France, l'échec scolaire est imputable aux rapports avec l'oral. L'école maternelle doit donc assurer son rôle et être indépendante de l'école primaire (domaine de l'écrit). Aussi, la formation des institutrices et des instituteurs doit être revue. Les enfants sont l'avenir d'un pays : leur éducation est donc importante, et le personnel enseignant doit constituer un corps d'élite.
Pour l'auteur, la fréquentation de l'école maternelle ne peut être obligatoire ; la première école de la vie doit inviter et non contraindre le tout petit. La hauteur des diplômes ne peut être la première condition au recrutement des institutrices. La formation est donc à revoir.
Les enfants sont l'avenir du pays : leur éducation est importante. La prévention avant l'école maternelle, auprès des familles, assurerait une partie de la réussite. Avec la participation active des jeunes, concernés par leur avenir, la prévention apporterait de réelles modifications, des solutions nouvelles.

UP MAGAZINE, septembre 2017

http://up-magazine.info/index.php/decryptages/l...

Livre associé

Auteur concerné