Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire | Translate this page in English übersetzen in Deutsch Traducir esta página en español Traduci questa pagina in italiano Translate this page in Arabic
60144 livres | 26369 articles | 50097 ebooks | 36293 auteurs | 1246 collections | 2426 revues | 1915 vidéos | 3836 personnes en ligne
Retour accueil - Editions L'Harmattan

Notes de lecture

Référence à Clausewitz

L'origine incontestablement militaire du concept de stratégie peut mettre mal à l'aise ceux qui verraient dans l'expression " stratégie d'entreprise " une assimilation de celle-ci à l'action guerrière et pour lesquels a fortiori le titre de notre ouvrage " La stratégie de la vie associative " ferait figure d'oxymore. Nous nous expliquons de cela dans le livre, toutefois il est intéressant de noter une préoccupation voisine de la nôtre chez Carl von Clausewitz, auteur reconnu comme précurseur de la réflexion stratégique. Dans son célèbre ouvrage " De la guerre ", publié en 1832, il manifeste une grande attention à la psychologie des différents acteurs et fait au sujet de la Landwehr prussienne de son époque (en français la milice) la remarque suivante : " [en outre], l'idée de la milice implique toujours une coopération extraordinaire et plus ou moins volontaire de la masse du peuple, de son corps, de sa richesse, de sa loyauté, au cours d'une guerre. Plus l'organisation de la milice s'éloigne de ce modèle, plus elle devient proche de l'armée régulière sans en porter le nom, plus elle en développe les capacités, mais en renonçant aux avantages offerts par une vraie milice : une réserve de forces bien plus étendue, bien plus flexible, dont l'esprit et la loyauté sont bien plus faciles à susciter. Voilà la nature propre de la milice. La participation du peuple entier doit être ménagée avec une organisation flexible, faute de quoi les espoirs placés en elle ne seront que des mirages. " De cette traduction de Laurent Murawiec publiée aux Editions Perrin (collection " Tempus ", 2006) se dégage l'idée que l'alignement de forces volontaires sur le modèle " professionnel " ne peut se faire qu'au détriment de la flexibilité et des qualités morales propres au volontariat : plus de cent-cinquante ans plus tard, nous ne disons pas autre chose lorsque nous parlons de la " vie associative " et de son pilier majeur : le bénévolat.

Gérard Larose

EDITIONS PERRIN

Auteur concerné :

Gérard Larose


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Nos Auteurs


Soumettre un manuscrit


Votre espace auteur

Agenda

La presse en parle

Prix littéraires
obtenus par nos auteurs

En ce moment au



  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 15 septembre 2019 | © Harmattan - 2019 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port